Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Adoucisseur d'eau
Meuse, Namur

Le rapport annuel de la RIWA-Meuse met en évidence la présence de substances polluantes en quantité toujours trop élevées dans les eaux de surface de la Meuse : traces de médicaments, produits phytopharmaceutiques, produits de contrastes utilisés en radiologie, etc.

 

Toutes sortes de substances, toutes un peu trop nombreuses

Les progrès dans l’épuration de l’eau de la Meuse ont stoppé depuis 2010 : tel est le constat de la RIWA. Le groupement de sociétés souligne qu’entre 2010 et 2012, le nombre de dépassements des seuils autorisés en substances présentant des risques potentiels n’est jamais passé sous la barre des 10 %.

Ces seuils, communs au Danube, à la Meuse et au Rhin (DMR), correspondent à une eau de qualité, purifiée naturellement.

A l’inverse, tous les produits potentiellement nocifs ressortent à un moment ou à un autre dans les dépassements constatés.

  

Résidus médicamenteux

Un sujet préoccupe particulièrement les auteurs du rapport : la présence des substances issues de médicaments : ibuprofène, aspirine, metformine, métoprolol ainsi que 6 « contrasteurs » utilisés par les cabinets de radiologie.

Quelle est la cause de cette sur présence ? Tout simplement la consommation quotidiennes de médicaments dans les foyers belges. Ce point constitue l’une des alertes rouges du rapport. Avec les herbicides chimiques…

Au final, l’eau issue du fleuve et distribuée reste de qualité correct grâce aux stations d’épuration. On est cependant loin des du respect des recommandations européennes qui privilégient la protection des sources plutôt que le traitement des eaux. Pour encore plus de sécurité, les particuliers peuvent s’équiper en purificateur ou osmoseurs.

 

 

Commencez votre demande de devis en Adoucisseur d'eau