Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Adoucisseur d'eau

Traitement de l’eau : focus sur la récupération d’eau de pluie !

traitement_eau_pluie  

Avec en moyenne 200 jours de pluie par an en Belgique, autant en profiter et récupérer cette eau pour faire quelques économies… Mais comment ?

Récupérer l’eau de pluie : une solution durable, mais pour quels usages ?

 

La récupération d’eaux de pluies est autorisée mais son usage est encadré par la loi. Par exemple si vous faîtes construire une maison ou rénovez votre habitât,  la région flamande et la capitale bruxelloise obligent à faire installer un système de récupération d’eau de pluie. Quel intérêt d’utiliser (ou gaspiller) de l’eau potable pour vos sanitaires, votre arrosage ou pour nettoyer votre voiture ? Aucun. L’eau de pluie répond à plusieurs besoins :

Pour l’arrosage de votre jardin, vos plantes, faire l’appoint en eau de votre piscine, l’eau de pluie convient parfaitement…Ou encore en période de sécheresse. Sécheresse vous dîtes ? En Belgique ? Peu probable, mais bon !

  • Laver : elle est pratique pour alimenter votre machine à laver, lave-vaisselle, mais aussi votre chasse d’eau. Tout cela représente de gros postes de dépenses en eau.
  • Pour la douche ou le bain : dans la maison ou en sortant de la piscine, elle peut-être utilisée pour le lavage corporel et à l’avantage d’être non calcaire.
  • Boire : naturellement, l’eau de pluie estchimiquement proche de l’eau potable. Cependant elle reste contaminée par la pollution due à l’activité humaine (pollution industrielle etc.) et son passage sur les toits (petits insectes, feuilles en décomposition…). Sa consommation est déconseillée. Même si elle subit une hyper filtration désinfectante qui la rend totalement pure, hygiénique, indolore et incolore (par exemple grâce à un osmoseur,  pour une stérilisation contre la légionellose, salmonellose, streptocoques et autres virus ou bactéries présentes…) elle ne répondra pas forcément aux normes de potabilité européennes. Notez que si vous l’envisagez pour cet effet, vous devez faire régulièrement contrôler vos installations de filtration et la qualité de votre eau.
  • En période de travaux : rénovation ou construction.

Le traitement de l’eau de pluie

Quels accessoires ?

Pour pouvoir utiliser l’eau de pluie, il faut impérativement adopter des systèmes de filtration pour traiter et désinfecter l’eau des micro-organismes et impuretés qu’elle contient. Il faut également adapter la qualité de l’eau… le choix des accessoires se fait selon les usages envisagés :

  •  Le collecteur filtrant et les filtres : tout simplement indispensables ! Avant de parvenir à la citerne l’eau doit être filtrée. Il existe des filtres auto-nettoyants pour récolter les grosses particules (feuilles par exemple) avant de stocker l’eau dans une citerne. On compte trois types de filtration selon les usages :   
  • la filtration primaire pour la maison (filtration à 10 microns pour le lavage du linge, le nettoyage, les WC…). Un filtre est à installer à la sortie de la pompe.
  • la filtration secondaire pour le lavage corporel (filtration jusqu’à 4 microns via un filtre  au charbon actif ou un purificateur d’eau) à placer entre la citerne d’eau et la pompe.
  • la potabilisation pour une consommation comestible : condition sine qua non ! Si vous envisagez de boire l’eau de pluie, il vaut mieux combiner des systèmes filtrants de types stérilisateur UV, charbon actif et l’utilisation d’un osmoseur inversé à installer sous votre évier, qui filtre jusqu’à 0,0001 microns !

Petit conseil : préférez des systèmes qui vous permettent de savoir quand le filtre est saturé ou hors service, afin d’éviter un développement bactérien.

  • La citerne ou le récupérateur d’eau de pluie : Le volume de la citerne dépend de vos objectifs, de la taille de votre toiture, de la pluviométrie de votre région, du nombre de personnes dans le foyer et de la place disponible pour accueillir un récupérateur. La citerne ou récupérateur peut-être souple, synthétique ou en béton, chaque matière ayant leurs avantages et inconvénients.
  • La pompe de distribution : il existe deux types pompes pour le traitement de l’eau de pluie. La pompe à pression ou hydrophore compatible avec les cuves hors sols et permettant d’envoyer de l’eau vers les arrivées d’eaux ménagères. La pompe immergée, pour les cuves sous terre qui transmet de l’eau par les canalisations de l’habitât.

Les avantages et les inconvénients

Les plus

Récupérer l’eau de pluie vous permet de réduire efficacement votre consommation d’eau et de contribuer activement à la protection des ressources naturelles d’eau.  En Belgique, on consomme en moyenne 130 litres d’eau potable par jour et par habitant, dont une bonne partie ne nécessite pas d’être potable ! Avoir un comportement éco-responsable s’avère plutôt avantageux :

  • En économisant l’eau de ville, vous réduisez votre consommation d’eau potable jusqu’à 50% donc votre facture.
  • Vous luttez contre l’abaissement des nappes phréatiques, la sécheresse et préservez les écosystèmes présents.
  • Vous réduisez la consommation d’énergie : l’eau de pluie esttrès peu calcaire ce qui limite la consommation électrique pour chauffer l’eau.
  • L’eau de pluie n’étant pas calcaire, il n’y pas de tartre. Naturellement douce, elle n’a besoin que de peu de détergents voire pas du tout, ce qui la rend moins agressive pour votre peau et vos appareils ménagers.

Les moins

Afin de satisfaire aux exigences des normes de sécurité sanitaire, l'eau de pluie doit :

  • Circuler dans un réseau de plomberie indépendant du réseau d’eau de ville. Pour cela il faut disposer ou faire installer un système réglementaire pour éviter tout contact entre l’eau de pluie et l’eau de ville.

Une eau de pluie qui n’a pas été bien traitée génère quelques inconvénients :

  • Les filtres non entretenus son des nids à bactéries !
  • Elle a une odeur désagréable et  si elle n’est pas traitée,  elle peut provoquer des fuites (accumulation de dépôt) au niveau de la robinetterie, boucher vos systèmes d’arrosage ou votre chasse d’eau.

Installation et coût

Le coût pour un équipement dépend de son volume et de l’usage auquel il est destiné. Pour un équipement qui rend facilement disponible l’eau de pluie dans maison, il faut compter en moyenne 1500 à 2500€ (hors entretien). Sachez qu’il existe des primes pour certaines communes, renseignez-vous !

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter nos guides dédiés :

Le traitement de l’eau

Les systèmes de filtration : Les adoucisseurs d’eau, Purificateurs d’eauOsmoseurs

Commencez votre demande de devis en Adoucisseur d'eau