Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Adoucisseur d'eau

Traditionnellement, l'eau que nous consommons provient directement du robinet, et a fait l'objet d'un traitement adéquat réalisé par des compagnies spécialisées. Mais il est aussi possible d'utiliser l'eau de pluie. Encore faut-il que cette eau soit également traitée afin d’être rendue potable.

filtration eau de pluie

Pourquoi filtrer l'eau de pluie ?

Filtrer l'eau de pluie est nécessaire pour pouvoir la consommer en toute sérénité. L’eau de pluie contient notamment des virus et des bactéries, ainsi que parfois des polluants ou des matières organiques comme des cadavres d'insectes ou des feuilles ou branchages en décomposition. Les risques pour la santé sont donc importants.

 

Que faire une fois la filtration de l'eau de pluie effectuée ?

Une fois collectée et filtrée, l'eau de pluie peut avoir plusieurs usages :

- L'arrosage du jardin et des plantes

- Le nettoyage des véhicules

- La machine à laver ou les toilettes

- Le fonctionnement du cumulus pour un usage non alimentaire (pour des robinets ou des lavabos ou encore la douche)

- Le fonctionnement du cumulus pour un usage alimentaire en rendant l'eau de pluie potable.

Bien évidemment, l'usage alimentaire de l'eau de pluie implique une filtration importante contrairement à l'usage pour le nettoyage des véhicules ou pour l'arrosage des plantes.

 

Quels sont les procédés de filtration de l'eau de pluie ?

Divers procédés de filtration existent et produisent des effets plus ou moins importants. Comme indiqué précédemment, le choix du procédé de filtration de l’eau de pluie dépend de l'utilisation prévue pour l'eau récupérée.

Le filtre à sédiments : filtre de 50 microns (1 micron équivaut à 1 millième de millimètre) qui permet de retenir les particules de taille supérieure à 50 microns.

Le filtre à cartouches : filtre équipé de cartouches filtrantes. Il est possible d'utiliser des filtres à cartouches allant de 25 à 5 microns.

Le filtre à charbon actif : filtre permettant de détruire les matières organiques. Le charbon actif est connu pour sa capacité d'absorption. Il peut donc absorber les matières organiques (feuilles ou animaux en décomposition), mais aussi certains polluants comme les pesticides.

Le filtre céramique pour la micro-filtration : filtre d'1 micron qui permet de retenir les bactéries, ces dernières mesurant habituellement entre 1 et 4 microns. En revanche, ce filtre ne retient pas les virus qui sont par définition de taille plus réduite encore. Avec ce système, l'eau circule par une bougie céramique où est positionné du charbon actif.

Le filtre céramique par l'ultrafiltration : principe comparable à celui de la micro-filtration, mais le filtre est encore plus fin, entre 0,1 et 0,01 micron. Ce filtre élimine les bactéries mais aussi les virus.

L'osmose inverse : système de filtration ultra fine puisqu'inférieure à 0,0005 microns. L'inconvénient de ce système de pointe résulte dans l'importante quantité d'eau utilisée pour le fonctionnement de la filtration.

La lampe à ultraviolets : système de filtration utilisé en milieu hospitalier ou industriel. Le rayonnement à ultraviolets permet d'éradiquer les germes, les bactéries et les virus.

On l'aura compris, l'usage de l'eau de pluie pour le nettoyage ou l'arrosage du jardin nécessite une filtration légère. En revanche, la filtration d’eau de pluie doit être beaucoup plus fine s’il est question de la boire. Les coûts d'installation et d'entretien varient fortement selon le système de filtration utilisé. Ils peuvent passer de quelques dizaines d'euros pour un système simple de filtration à plusieurs centaines d'euros pour un système de pointe.  


Commencez votre demande de devis en Adoucisseur d'eau