Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Adoucisseur d'eau

Nitrates, plomb et chlore dans l’eau

Malgré 39.000 contrôles annuels, l’eau du robinet contient encore des traces de pollution chimique, généralement sans gravité, mais dont il vaut mieux être informé pour s’en protéger (femmes enceintes et bébés notamment). Les nitrates et le plomb sont les principaux responsables de ce type de pollution. Le chlore a pour principal effet d’altérer le goût de l’eau.

Nitrates

Les nitrates sont issus de la décomposition des matières animales et végétales. Dans l’organisme, ils sont transformés en nitrites pendant la digestion. Combinés à certaines amines, les nitrites peuvent devenir des substances cancérigènes.

Chez les nourrissons, les nitrites sont responsables de la méthémoglobinémie (syndrome des bébés bleus). Cette maladie empêche le sang d’oxygéner correctement l’organisme et survient souvent à cause de biberons préparés avec de l’eau trop chargée en nitrates.

En Belgique, la norme sanitaire est fixée à 50 mg/l de nitrates.

Plomb

Les teneurs en plomb de l’eau du robinet sont trop faibles pour causer le saturnisme. Mais en imprégnant l’organisme jour après jour, ce métal peut avoir des effets insidieux à long terme. Chez la femme enceinte, le plomb entrave le développement physique et mental du fœtus.

Comment le plomb se retrouve-t-il dans notre eau ? Parfois par voie pulmonaire (certaines peintures écaillées), le plus souvent par voie digestive :

  • aliments imprégnés
  • boissons (thé, jus de fruit) dans des récipients contenant du plomb (métal, céramique, cristal)
  • conduites d’eau de l’habitation en plomb, surtout si l’eau est peu dure et ne génère donc pas de dépôt calcaire dans la tuyauterie (faisant ainsi office de protection contre le plomb)
  • soudures au plomb récentes (moins de 5 ans)
  • robinets en laiton chromé

La concentration limite est aujourd’hui fixée à 25 µg/l (1 µg = 1 microgramme = 1 millionième de gramme) mais sera normalement abaissée à 10 µg/l fin 2013.

Conseil pour se protéger du plomb dans l’eau
  • Cuisiner à l’eau froide : à température élevée, l’eau commence à dissoudre le plomb
  • Laisser couler un peu d’eau avant de la consommer. Récupérer l’eau des premières secondes pour un autre usage afin de ne pas la gâcher.
  • Les osmoseurs constituent un équipement efficace contre le plomb et les autres métaux lourds présents dans l’eau
  • Remplacer les tuyaux au plomb dans la maison. Les conduits placés en amont de votre compteur relèvent de la responsabilité du distributeur d’eau.

Chlore

L’ajout de chlore dans l’eau est un procédé de désinfection économique et efficace contre de nombreux micro-organismes. C’est pourquoi il est utilisé dans bien des pays.

Si le chlore peut théoriquement se transformer en substance cancérigène au contact de certains éléments organiques présents dans l’eau, le risque réel n’est pas considéré comme significatif au regard des avantages sanitaires de cet élément.

En revanche, il est vrai que le chlore peut donner un goût plus ou moins désagréable à l’eau. Si tel est le cas :

  • l’ajout de quelques gouttes de citron est efficace pour l’occulter
  • conserver une carafe d’eau quelques heures au réfrigérateur avant consommation permettra au chlore, élément volatil, de s’évaporer

 


Commencez votre demande de devis en Adoucisseur d'eau