Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Bien être
hivernage piscine  

Une piscine doit être préparée pour l’hiver, elle ne peut rester dans son état habituel sous peine de voir l’eau se dégrader et vos équipements s'abimer. L’hivernage peut être soit passif (total) soit actif.

En début d’automne, il est encore bien souvent possible de se baigner, pour peu qu’on ne soit pas accroc aux températures supérieures à 28°C. Avec l’arrivée du mois de novembre, les choses se compliquent. Repêcher les feuilles mortes ne suffit plus et il s’agit généralement du mois où l’on passe sa piscine en hivernage.

L’hivernage a deux objectifs :

  • Eviter tout dégât lié au froid : gel, fissures, éclatement des canalisations, déformation du bassin, pompe endommagé, etc.
  • Faciliter la « réouverture » au printemps : ce qui veut dire, principalement, éviter de récupérer une piscine salie, qui accumule dépôts et débris depuis plusieurs mois.

Deux types d’hivernage existent : l’hivernage passif (ou « hivernage total ») et l’hivernage actif.

Hivernage passif

L’hivernage passif implique l’arrêt total de la piscine.

Il est généralement constitué des étapes suivantes :

  • nettoyage poussé de l’eau et des équipements (skimmer, pompe, etc.)
  • abaissement du niveau de l’eau
  • arrêt du système de filtration : les équipements doivent être au sec afin de ne pas être endommagés par le gel
  • ajouter un produit d’hivernage : il évitera la formation de tartre sur les parois du bassin
  • boucher prises, bondes et buses
  • déployer une couverture d’hivernage pour empêcher les débris d’atteindre l’eau pendant la saison froide

Pour éviter toute mauvaise surprise, vérifier de temps à autre l’état du bassin et la couleur de l’eau.

Hivernage actif

Pendant un hivernage actif, la piscine fonctionne toujours, mais très doucement. La filtration continue d’être déclenchée par intermittence, en fonction de la température et généralement pas plus de deux heures d’affilée.

  • Ajouter du produit d’hivernage à plusieurs reprises pendant l’hiver
  • Surveiller le pH à intervalles réguliers
  • Ouvrir la pompe et les skimmer de temps en temps pour ne pas laisser le gel s’installer
  • Couvrir la piscine, pour protéger l’eau de tous les types d’impureté

Après un hivernage actif, la piscine sera remise en service plus rapidement.

Cette option est envisageable uniquement dans les régions où le climat est le plus clément.


Quel que soit votre choix, deux ultimes conseils :

  • Il est fortement déconseiller de vider l’eau du bassin. Exposé longtemps à l’air, le revêtement risque davantage de s’abimer. 
  • Pour une eau de meilleure qualité au printemps, lancer l’hivernage le plus tard possible
Commencez votre demande de devis en Bien être
Donnez votre avis sur cette actualité