Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Bien être

Les robots d’entretien pour piscine

robot piscine  

Les robots automatiques d’entretien permettent de se dispenser du balai manuel de piscine. Ils sont de trois sortes : robot à aspiration, à pression ou électrique. Les deux premières familles de robots utilisent l’énergie du circuit de traitement d’eau de la piscine pour fonctionner. Les robots électriques sont entièrement autonomes mais coûtent le plus cher.

 

Pour nettoyer facilement le fond de votre bassin, voire les parois verticales ou le fil d’eau, les robots de piscine automatiques sont idéals. Ils ne nécessitent pas de pilotage manuel. Il en existe 3 grandes familles :

  • robots automatiques à aspiration (ou hydraulique)
  • robots automatiques à pression (ou à pulseur)
  • robots automatiques électriques


Robots hydrauliques à aspiration

Parfois aussi appelé « balai hydraulique », le robot à aspiration fonctionne entièrement grâce à l’énergie de la pompe de filtration de la piscine. Il s’y branche par l’intermédiaire d’un tube flottant souple en PVC fixé au skimmer ou à la prise balai.

Quand la pompe de la piscine fonctionne le robot hydraulique se meut de manière aléatoire et canalise l’aspiration pour aspirer efficacement les impuretés au fond du bassin. Certains modèles peuvent également évoluer sur les parois verticales.

Le robot à aspiration se déplace lentement, il est donc conseillé de le brancher dès la fin de journée, quand la piscine n’est plus utilisée.

Ce type de robot ne nécessite pas d’installation compliquée (il suffit juste de le brancher à la pompe) et coûte moins cher que les autres robots automatiques de piscine. En revanche, son fonctionnement contribue à encrasser plus rapidement le filtre de la piscine, qui devra donc être nettoyé plus souvent.

 

Prix : de 200 € à 1000 €


Robots à pression (robots pulseurs)

Les robots à pression sont branchés au refoulement de la pompe (retour d’eau) et non au circuit d’aspiration. Ils utilisent la pression de l’eau que la pompe renvoie. Ceci à l’avantage de laisser les skimmers libres de remplir leur fonction habituelle.

Dans une deuxième configuration, fréquente, un surpresseur est ajouté au circuit d’eau de la piscine. Il alimente le robot en eau sous pression.

Dans les deux cas, le passage de l’eau sous pression dans le robot va créer une aspiration par effet Venturi. Les dépôts ainsi aspirés sont stockés directement dans un filtre ou un sac qui équipe le robot pulseur.

Ces robots sont équipés par défaut de programmes de déplacement qui les rend particulièrement adaptés aux bassins avec des angles multiples ou aux grandes dimensions. Ils se prêtent par ailleurs à tous les types de revêtements.

A moins que vous ne soyez déjà équipé d’une prise balai ou d’un surpresseur, l’installation est faite par un professionnel. Dans ce cas, le prix total peut être élevé, en tout cas équivalent à celui d’un robot électrique.

 

Prix : de 400 € à 1500 € hors surpresseur (200 €- 400 €)


Robots électriques

Le robot électrique est le modèle le plus perfectionné… et le plus cher. Totalement indépendant du système de filtration de la piscine, il fonctionne grâce à un moteur électrique alimenté par une batterie ou par un câble branché sur le réseau général.

Comme le robot pulseur, le robot électrique est doté de son propre système de filtration. Il peut grimper aux parois, franchir les escaliers et aspirer les dépôts de la ligne d’eau. Surtout, il est entièrement programmable et peut même mémoriser les dimensions et la forme de la piscine !
Les modèles les plus perfectionnés peuvent être télécommandés ce qui permet d’insister sur les endroits de son choix.

 

Prix : 700 € à 3000 €


Quel que soit votre choix, ces robots d’entretien ne sauraient se passer d’une vérification de leur efficacité, d’ajustements et d’une intervention manuelle pour des endroits qui échappent régulièrement à leur passage.

 

Commencez votre demande de devis en Bien être