Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Bien être

L’entretien de votre piscine : comment procéder ?

L’eau est un élément primordial pour votre piscine. Elle est sans cesse polluée par les éléments extérieurs. Or, pour une baignade agréable et saine, elle doit rester claire et libre d’impuretés. Vous devez donc entretenir votre piscine, l’équiper d’un système de pompe et de filtration, voire la traiter chimiquement.

 

Quelle pompe ?

La pompe d’une piscine est chargée de garder l’eau en mouvement afin que tout le volume passe par le filtre. La pompe se met en route automatiquement et est équipée d’un préfiltre qui empêche les déchets volumineux de l’endommager. Une pompe se choisit en fonction de la puissance nécessaire à votre piscine. Cette puissance est déterminée d’après la quantité d’eau présente dans le bassin, l’éloignement du local technique, ainsi que les types de canalisations et de filtres utilisés. Tout cela devra être calculé par votre piscinier.

Quelle filtration ?

Il existe deux types de filtration.

1. La filtration classique. Elle consiste en un système de canalisation et des filtres et nécessite un local technique.

Ce mode de filtration est basé sur la circulation de l’eau. Ici encore, différentes techniques existent. Globalement, l’eau est aspirée, puis filtrée. L’eau épurée est ensuite renvoyée dans le bassin. Pour choisir une technique de filtration particulière, faites appel à un piscinier. Seul un professionnel est à même de choisir une technique en fonction des caractéristiques de votre piscine.

Si vous n’avez pas encore trouvé de prestataire, n’hésitez pas à faire une demande de devis gratuite et sans engagement ici. Vous recevrez des offres chiffrées pour votre projet de la part d’entreprises spécialisées de votre région.

Chaque technique est différenciée par le type de filtre qu’elle utilise : le filtre peut être à sable, à utilisation unique, à cartouches ou à diatomites.

2. Une autre technique existe, la filtration « monobloc ». Il s’agit d’une sorte de boîtier qui se pose sur un bord de la piscine. Tout est très simplifié. Comme son nom l’indique, l’ensemble  tient en un « bloc ». Totalement indépendant, il peut être placé sur une piscine déjà construite. Comme pour la filtration classique, il existe différents modèles, le choix repose sur la puissance requise. Ses atouts ? Il est simple d’installation et moins coûteux, le tout pour un bon résultat. Par contre, il s’avère plus fragile qu’un système classique et ne s’adapte qu’aux piscines les plus basiques.

Pour un entretien plus ponctuel, il existe des « robots aspirateur ». Tel un aspirateur ménager, il se déplace dans votre piscine et en aspire les saletés. Il fonctionne sur le courant ou sur batterie. Vous devez le choisir en fonction du type de revêtement du bassin. Il possède souvent un « mode automatique ».

Idéalement, vous devez effectuer régulièrement une analyse du pH de l’eau. Si celui-ci n’est pas bon, l’eau doit être traitée chimiquement. Classiquement, l’eau des piscines est traitée au chlore mais de plus en plus de systèmes alternatifs apparaissent.


Commencez votre demande de devis en Bien être