Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres

 Forme, ouverture, vitrage, matériau, isolation… pensez à tous les détails avant de choisir votre fenêtre. Il s’agit d’un investissement à long terme, qui joue à la fois sur votre décoration, sur votre confort et sur votre facture énergétique.

Choisir son type de fenêtre

  • Taille : standard ou sur mesure ? Les châssis sur mesure couteront plus cher
  • Forme : elle dépend de vos préférences esthétiques, mais rappelez-vous qu’elle conditionne aussi lumière entrante
  • Mécanisme d’ouverture : il existe de multiples types d’ouvertures. Son choix sera avant tout fonction de l’usage prévu pour cette fenêtre. Cuisine, chambre d’enfant, etc.

Choisir le matériau du châssis

Les 3 matériaux utilisés pour fabriques des châssis sont :

Le moins cher et le plus vendu. Excellent rapport qualité prix : isolant, peu d’entretien requis. Peu rigide, se prête peu aux ouvertures de trop grandes dimensions.

Résistant, sans entretien, rigide, déclinable en de nombreux coloris. Isolant médiocre, à moins d’y insérer un système de rupture de pont thermique.

Souvent plus cher et plus fragile (entretien nécessaire), le bois est en revanche un excellent isolant naturel, un matériau élégant et une matière naturelle et écologique.

Certains châssis peuvent être fabriqués avec des matériaux mixtes : aluminium-bois, aluminium-PVC. Les avantages des matières se cumulent, mais le prix est plus élevé.

Chaque matériau ayant ses avantages, votre choix sera donc fonction des critères qui ont la priorité à vos yeux : isolation, aspect, résistance aux intempéries, prix, etc.

Choisir le vitrage

Du vitrage de votre châssis dépendra en grande partie son degré d’isolation thermique. Le double vitrage, qui est maintenant la norme dans le neuf, offre à cet égard des performances très satisfaisantes.

L’isolation du double vitrage est maximale quand les 2 parois de verre sont séparées d’une distance comprise entre 1 4et 16 mm. Ses performances peuvent être encore améliorées, par exemple en remplaçant l’air piégé entre les 2 vitres par un gaz approprié (argon).


Pour aller encore plus loin, le triple vitrage assure une capacité isolante considérable. A tel point qu’il peut aussi avoir tendance à retenir une partie de la chaleur et de la luminosité solaire.

Il est surtout conseillé dans les habitations passives ou basses consommations, où ses performances exceptionnelles sont exploitées au mieux.

 

 

 A savoir

 Le triple vitrage n’apporte aucune amélioration en isolation phonique par rapport au double vitrage.

 

 

Enfin, le verre peut également être traité pour mieux résister aux effractions (vitrage feuilleté).

Acheter une fenêtre

Les tarifs des fenêtres les plus courantes sur le marché s’échelonnent de 100 € à 1.500 €. Le prix est bien sûr fonction de la taille, de la rareté de la complexité de la forme, du matériau choisi et du type de vitrage.

A cela vient s’ajouter la pose, qui est généralement facturée autour de 350 € HT par jour de travail (compter 2-3 heures par fenêtre).

Dans le cadre d’une rénovation, le double vitrage standard est vendu à 150 €/m2 environ.

Enfin, pensez à vous renseignez auprès de votre région : Bruxelles Capitale et la Wallonie octroient desprimes pour les travaux visant à s’équiper en fenêtres bien isolantes.


Commencez votre demande de devis en Châssis