Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Châssis

Le double vitrage : comment ? Pourquoi ?

Si le simple vitrage se révèle moins coûteux à l’achat, les dépenses supplémentaires en chauffage qu’il génère en font un mauvais investissement : mieux vaut choisir le double vitrage d’emblée.

double vitrage

Caractéristiques du double vitrage

Comme son nom l’indique, le double vitrage se compose de deux vitres qui emprisonnent une lame d’air ou de gaz. La qualité de l’isolation dépend de la distance qui sépare les 2 vitres : plus cette distance est importante, meilleure est l’isolation.

D’autres critères entrent cependant également en ligne de compte pour déterminer la qualité d’un double vitrage :

  • l’épaisseur de chacune des vitres 
  • l’ajout ou non d’un gaz dans l’espace clos
  • la présence ou non d’un traitement anti-reflet

Combiné à un châssis en PVC (avec de l’air immobile isolant dans les montants), le double vitrage vous garantit une isolation performante et peut vous éviter jusqu’à 40 % des pertes de chaleur occasionnées avec du vitrage simple.

Quels avantages ?

L’installation d’un châssis à double vitrage représente une très bonne solution d’isolation thermique. Il  limite l’effet de vitre froide et empêche la formation de buée, ce qui baisse la consommation d’énergie jusqu’à 10%. À

Attention : pour une isolation acoustique optimale, il est recommandé de se tourner vers un double vitrage phonique.

Critères de choix

Les deux principaux sont :

le coefficient Ug : il permet de comparer les différentes performances de chaque vitrage. Ainsi, plus ce coefficient est proche de 0, plus le vitrage est isolant ;

les données chiffrées : un double vitrage est caractérisé par une série de chiffres tels que 4/16/4 ou 4/12/4. Ces informations représentent l’épaisseur des vitres et de la lame d’air ou de gaz, par exemple : 4 mm pour la 1ère vitre, 16 mm pour la lame d’air et 4 mm pour la seconde vitre. Il a été constaté que le coefficient Ug se trouvait optimisé (=minimisé) lorsque l’épaisseur de la lame d’air était comprise entre 14 et 16 mm.

Pour accéder à encore plus de performances, il est possible de choisir un double vitrage à isolation thermique renforcée.

Les différents types de double vitrage

  • À faible émission

Verre à couches (en 4/16/4). Jusqu’à 35 % de pertes de chaleur en moins, par rapport au double vitrage standard.

  • À faible émission, à gaz argon 

Du gaz remplace l’air et permet de diminuer encore de 10 % les pertes de chaleur.

  • Chauffant 

Conçu pour les zones les plus froides. La vitre intérieure peut atteindre jusqu’à 30 degrés. Alimentation sur secteur.

  • Anti-réflection

Idéal pour les grandes ouvertures vitrées orientées plein sud. Permet de renvoyer une partie de la chaleur.

  • À film suspendu

Un ou plusieurs films plastiques sont tendus dans l’espace entre les deux vitres pour créer plusieurs lames d’air sans alourdir le vitrage.

  • Retardateur d’effraction

La vitre extérieure est constituée de deux couches de verre collées entre elles par un film de plastique retenant les éclats de verre en cas de choc.


Commencez votre demande de devis en Châssis