Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Châssis

Zoom sur l’isolation de la fenêtre

25 % de la chaleur perdue dans une habitation s’échappe par les portes et les fenêtres. L’isolation de la fenêtre a donc un impact sur votre bien-être au quotidien mais aussi sur vos dépenses de chauffage.

isolation fenêtre

Pourquoi étudier de près l’isolation des fenêtres ?

  • Pour  réaliser des économies de chauffage ;
  • Pour avoir moins froid près des fenêtres (rayonnement thermique) ;
  • Pour diminuer la condensation : moins de buée est alors visible sur les vitres ;
  • Pour participer à la préservation des ressources de la planète : en baissant la consommation de chauffage, les énergies utilisées pour la production de chaleur sont économisées.

Il s’agit donc d’un investissement avantageux à tous les niveaux sur le long terme.

Vérifier le coefficient thermique

C’est la transmission thermique, appelée coefficient U, qui permet de mesurer la capacité d’isolation de toutes pièces de construction : façade, cloison, etc.

Lorsqu’il s’agit de l’isolation d’une fenêtre, le coefficient de transmission thermique se note Uw. Son unité de mesure est le W/m2.K. Plus sa valeur est basse, meilleure est l’isolation.
Voici les ordres de grandeur traditionnellement conseillés :

  • Uw ≤ 1,8 pour de l’alu
  • Uw ≤ 1,6 pour du bois
  • Uw ≤ 1,4 pour du PVC

Le bois et le PVC constituent les deux matériaux à privilégier pour accéder à une isolation thermique optimale. Mais attention : même si un matériau est conducteur du froid et du chaud, comme l’aluminium par exemple, les importants progrès réalisés peuvent le rendre très performant en termes d’isolation.

Si le choix du matériau est donc moins déterminant que par le passé, la qualité de fabrication entre bel et bien en ligne de compte pour l’isolation d’une fenêtre : un châssis de mauvaise qualité aura tendance à se déformer avec le temps et deviendra donc moins isolant.

L’isolation du vitrage est mesurée par le coefficient se Ug (g pour « glass », « vitre » en anglais). Quand Ug ≤ 2, il s’agit d’isolation thermique renforcée (notée « TR »).

Attention, le coefficient U est mesuré selon une échelle logarithmique. Il ne s’agit donc pas d’une échelle proportionnelle. Par exemple, quand Uw passe de 1 à 0,75, les performances d’isolation réelles sont multipliées par 4.

Améliorer l’isolation thermique

Plusieurs solutions plus ou moins importantes permettent d’améliorer l’isolation d’un châssis.

Si on recherche une solution simple et rapide, il est ainsi possible de poser un joint sur les contours de la fenêtre. Fermer rideaux et volets à la tombée de la nuit constitue également un moyen d’améliorer l’isolation.

Pour agir directement sur le châssis, la pose d’un double vitrage ou d’un survitrage, qui viendra renforcer la vitre existante, est envisageable.


Commencez votre demande de devis en Châssis