Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Chauffage

Un poêle à pellet pour traverser l’hiver ?

 poele_pellets_hiver  

Déjà très répandu dans d’autres pays européens, notamment la Suède et l’Italie, la popularité du poêle à pellets monte en flèche en Belgique aussi. A quoi est dû le succès de ce mode de chauffage d’appoint ?

 

Un poêle à pellets, c’est quoi ?

Le principe de fonctionnement d’un poêle à pellets est le même que celui d’un poêle à bois traditionnel. En revanche, les bûches sont remplacées par des pellets.
Les pellets sont des petits granulés obtenus en comprimant de la sciure de bois. Ce combustible est 100 % naturel, aucun composant chimique n’y est ajouté.

Le poêle à pellet est doté d’une alimentation électrique pour :

  • la gestion électronique (programmation) 
  • l’aération
  • l’approvisionnement mécanique du foyer en pellets


A savoir : le poêle à pellet est avant tout un chauffage d’appoint


Les avantages des poêles à pellets

  • Economique

A l’exception des bûches, il est difficile de trouver un matériau de chauffage meilleur marché que les pellets de bois : ils sont l’un des combustibles les moins chers sur le marché du chauffage domestique.
Le poêle à pellets coûte est, lui, assez onéreux, mais il est rapidement amorti à l’usage.
Prix d’un poêle à pellets : de 1 500 € minimum à 4 000 € pour un modèle haut de gamme dernier cri.

  • Simple 

Si sa technologie est plus complexe qu’on pourrait le croire, un poêle à pellets est très simple d’emploi pour l’utilisateur. La mise en marche est commandée par un unique interrupteur.

  • Programmable

Pour les utilisateurs qui le souhaitent, il est possible de s’équiper d’un poêle à pellets programmable (de nombreux modèles proposent cette fonctionnalité).
Il est alors possible de choisir à l’avance l’heure de démarrage, les plages de fonctionnement, le niveau de température, etc.

  • Autonomie

Une vis sans fin alimentée électriquement traverse le réservoir à pellets et peut alimenter automatiquement le foyer jusqu’à épuisement des réserves. L’autonomie totale dépend donc de la capacité du poêle mais peut dépasser les 36 heures.

  • Gain de place 

Les sacs de granulés sont plus faciles à stocker et prennent moins de place que les bûches.

  • Rendement 

Le rendement énergétique d’un poêle à pellets est supérieur à 80 %, voire 90 % (contre 20 % maximum pour une cheminée à foyer ouvert). Les granulés dégagent plus de chaleur que le bois « normal » à poids égal et offrent une combustion plus complète que celle du bois (d’où une moindre quantité de cendres).

  • Ecologique 

Le bois est une matière naturelle et renouvelable. La forme en granulés diminue en plus le gaspillage (récupération de sciure de coupe ou industrielle, souvent d’origine locale).
La combustion extrêmement complète garantie par les appareils les plus récents permet de limiter la pollution atmosphérique inévitablement causée par le chauffage au bois.

 

 

Attention : 

Ce mode de chauffage est extrêmement efficace, mais uniquement s’il est correctement réglé lors de son installation. 
Il est donc important de s’adresser à un installateur de poêle à pellets parfaitement formé sur le matériel qu’il fournit.

  

Commencez votre demande de devis en Chauffage
Donnez votre avis sur cette actualité