Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Chauffage

Comment choisir son poêle à bois ?

 choisir poele bois  

Grâce aux récents progrès technologiques, le chauffage au bois constitue à nouveau une réelle alternative, compétitive en termes de coûts et d’efficacité. Certains appareils, comme les poêles à pellets, permettent en plus de profiter de subventions régionales à l’économie d’énergie.

Inserts

Les cheminées et foyers ouverts sont agréables à l’œil mais peu performants. Une solution possible est de poser des inserts autour d’une cheminée existante. Ce procédé permet une nette amélioration du rendement énergétique, mais malgré tout, le résultat reste en général insuffisant pour un chauffage principal.

Poêles classiques

Les poêles traditionnels sont peu coûteux, mais leur rendement énergétique est faible, en tout cas insuffisant pour servir de chauffage principal.

Poêles « turbo », poêles à post-combustion

Le rendement des poêles turbo est amélioré grâce à une arrivée d’oxygène complémentaire dans la chambre de combustion. Les poêles à post-combustion sont équipés d’une chambre dédiée à la post-combustion, derrière la chambre principale. Ils offrent un rendement encore supérieur mais coûtent plus cher.

Ces deux types de poêle à bois conviennent comme chauffage principal à condition d’être alimentés régulièrement (au moins une buche bûche par heure) et d’être associés à un chauffage secondaire.

 

 

Post-combustion

La post-combustion permet de consumer les gaz résiduels après la première combustion grâce à un second appel d’oxygène. Cette technique permet une combustion plus complète, avec moins de perte énergétique et moins de pollution !

 

Poêles à inertie

Le principe des poêles à inertie est de réguler la diffusion de chaleur. Grâce aux propriétés thermiques de leurs matériaux (brique, stéatite, béton réfractaire, etc.), les poêles à inertie (ou poêles de masse) restituent progressivement la chaleur. Cela n’empêche pas de les recouvrir d’un revêtement décoratif comme de la céramique ou de la faïence. Avec un rendement énergétique de haut niveau et une autonomie d’une vingtaine d’heures, ils constituent un excellent choix de chauffage principal. Inconvénient : leur prix élevé.

Poêles à pellets

Ces poêles ont pour combustibles des « pellets », petits cylindres de sciure de bois compressée. Il suffit de remplir le réservoir du poêle pour que celui-ci soit automatiquement alimenté grâce à un système de vis sans fin, et ce pendant plusieurs jours !

Les poêles à pellets sont souvent équipés de dispositifs de programmation électronique : réglage de la température, planification des horaires de fonctionnement, etc. Un bon choix de chauffage principal.

 

 

Poêles à pellets : primes énergie

Les poêles à alimentation automatique comme les poêles à pellets ouvrent droit aux primes énergie de la région wallone. Rendez-vous sur le portail de l’énergie en Wallonie pour savoir si vous pouvez en bénéficier.

 

Commencez votre demande de devis en Chauffage
Donnez votre avis sur cette actualité