Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Chauffage

4 conseils pour optimiser le séchage du bois

 sechage_buches_chauffage  

Quelle que soit la qualité de votre chaudière ou de votre poêle, le niveau de performance de votre appareil de chauffage au bois dépend en partie d’une composante externe : le combustible. Un bois parfaitement sec permettra une combustion plus complète et donc un meilleur rendement énergétique.

 

Pour s'assurer une combustion satisfaisante, le taux dh'umidité du bois ne doit pas dépaser les 20 %. Le séchage du bois de chauffage n'est donc pas à négliger. Pour qu'il ait lieu de manière efficace, les conditions de stockage doivent être favorables. 

Stocker suffisamment longtemps

Le temps est votre meilleur allié pour préparer du bois de chauffage bien sec. Une fois coupé et fendu, compter une année de stockage avant d’utiliser du bois de chauffage.
Ce délai peut être raccourci si le climat local est sec. Il devra au contraire être doublé si le bois est entreposé en gros morceaux juste après l’abatage, sans avoir été coupé en bûches, ni fendu.

Isoler du sol

En cas de temps humide, les bûches en contact avec le sol pourrissent rapidement. Le problème peut même se propager aux bûches du dessus par remontée capillaire.
C’est pourquoi la zone de stockage doit absolument être isolée du sol : palettes, traverses, voire caillebotis fait maison !
Même s’il ne s’agit que d’un stockage temporaire (bois abattu en attente d’être fendu), il faut toujours penser à isoler les bûches du sol, l’humidité pouvant rendre le bois inutilisable en peu de temps.

Stabiliser les bûches

Il faut adopter une méthode réfléchie pour éviter que les morceaux du haut ne dégringolent. S’il s’agit de bûches suffisamment longues ( > 50 cm), il suffit de croiser celles qui sont au bord. Autrement, l’idéal est de planter des pieux autour de la pile, voire de disposer d’un mur.

Protéger de la pluie

Pour couvrir le bois, éviter les bâches en plastiques (à l’exception des modèles micro-perforés), qui provoqueraient une condensation dommageable. Mieux vaut opter pour une protection légèrement inclinée en tôle ou en bois.
Pour certains bois (chêne, châtaignier) l’idéal est de commencer le stockage sans protection, afin que la pluie lave le tanin à l’intérieur des bûches. Le tanin est nuisible à une bonne combustion. Dans ce cas, il vaut mieux disposer d’un peu plus de temps. Le moment idéal puor s'approvisionner ou couper le bois est donc le printemps. Après être resté quelques mois à l'air libre, le bois peut être stocké pour finir de sécher à partir de l'été. 
Dans tous les cas, avoir une année d’avance (donc deux ans en tout) est la situation idéale.

 

Commencez votre demande de devis en Chauffage
Donnez votre avis sur cette actualité