Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Chauffage

Les chaudières  à pellets permettent d’utiliser un combustible naturel à haut rendement (les granulés de bois compressés) pour assurer la totalité du chauffage de l’habitation et de l’eau sanitaire.

 

 chaudiere à pellets

 

Fonctionnement

Une chaudière à pellets (granulés de bois) est un système de chauffage central, contrairement à un poêle à pellets qui sert le plus souvent de chauffage d’appoint. Une chaudière à pellets prend également en charge le chauffage de l’eau sanitaire.

Le fonctionnement général est similaire à celui d’une chaudière traditionnelle. Seul le combustible change : la cuve à mazout est remplacée par un silo de stockage à pellets.

Ces chaudières peuvent être de type « turbo », c'est-à-dire à tirage forcé : le système se régule automatiquement afin de fournir la bonne quantité de chaleur à l’habitation.

 

Avantages

Les chaudières à pellets partagent de nombreux avantages avec les poêles à pellets.

  • Rendement

Les pellets sont plus secs que le bois traditionnel (bûches). Ce taux d’humidité inférieur permet une combustion plus complète. Le rendement des chaudières à granulés dépasse bien souvent 90 %.

  • Economies

Le bois est le combustible le moins cher du marché. Les granulés de bois coûteront entre 40 % et 50 % moins cher que du mazout ou de l’électricité à consommation égale.

  • Stockage

Grâce à son rendement énergétique élevé, l’espace de stockage pour les pellets est deux fois moins grand que celui nécessaire pour des bûches (chauffage au bois traditionnel) à consommation égale.

  • Environnement

Le bois constitue une énergie renouvelable, à condition que les forêts soient gérées de manière responsable. Vos fournisseurs en pellets seront capables de vous apporter la preuve que leurs sources d’approvisionnement respectent ce principe. Par ailleurs, le bilan CO2 du chauffage au pellet est neutre car le CO2 dégagé par la combustion correspond à chaque fois au CO2 absorbé pendant la croissance de  l’arbre (photosynthèse).

 

Alimentation et silo de stockage

Pour le stockage des pellets vous avez le choix entre un réservoir intégré à remplir manuellement ou un silo séparé alimenté automatiquement.

  • Chaudière à réservoir à pellets intégré

Les chaudières à réservoir à pellets coûtent moins cher : vous faites l’économie du silo, du système de raccordement qui l’accompagne et de cette partie de la pose. Les réservoirs intégrés ont une capacité allant de 80 kg à 500 kg (d’une semaine à un mois d’autonomie en hiver). Ce système nécessite donc de remplir le réservoir périodiquement à partir de sacs à pellets (10 kg, 15kg ou 25 kg).

  • Chaudière à silo de stockage

L’installation d’un silo (voire d’une pièce dédiée) offre une capacité de stockage beaucoup plus importante : plusieurs tonnes pour les plus gros. Par conséquent, l’autonomie est considérablement rallongée : la chaudière peut fonctionner toute la saison froide sans qu’un réapprovisionnement ne soit nécessaire. Les silos les plus grand sont alimentés une à deux fois par an par camion souffleur.

L’alimentation de la chaudière en pellets depuis le silo peut se faire par un système de vis sans fin, et dans ce cas les deux équipements doivent être proches l’un de l’autre, ou par aspiration, et dans ce cas l’éloignement du silo n’est plus un problème. L’alimentation par aspiration coûte cependant plus cher (surcoût d’environ 10 % à l’installation).

 

Prix d’une chaudière à pellets

Le prix d’une chaudière à condensation dépend de la puissance, de l’alimentation (silo intégré, séparé), du projet global : construction ou rénovation, mais aussi de la marque, des fonctionnalités, etc.

Une chaudière à pellets a des coûts de fabrication élevée et peu compensés par ses volumes de ventes assez limités. Par conséquent les prix restent assez élevés : de 10.000-12.000 € à 20.000-25.000 € (pose comprise). Il s’agit donc d’un investissement à long terme.

Le prix facial est une donnée à prendre en compte, mais d’autres caractéristiques de l’offre sont au moins aussi importantes : livraison, accessoires, garantie, SAV, etc.

Soyez vigilant au sujet des fonctionnalités proposées : sont-elles vraiment utiles dans votre cas : nettoyage du foyer, décendrage ou régulation de la température automatiques…?

Dans le même ordre d’idées, toutes les chaudières à la vente respectent obligatoirement un certain nombre de normes. Les systèmes de sécurité complémentaires sont donc plus ou moins utiles, à vous de juger s’ils vous semblent pertinents dans votre cas précis.

Pour s’assurer une rentabilité maximale, il est important de choisir une puissance adaptée aux besoins du logement, ni sous-dimensionnée ni surdimensionnée. Pour vous faire une idée, comptez 100 W par mètre carré, et ajoutez 2 kW pour le chauffage de l’eau sanitaire. Choisir une puissance la plus élevée possible est contre-productif si cela ne correspond pas à vos besoins réels.

 

Les granulés de bois coûtent entre 200 et 350 € par tonne, ou 4 €en moyenne le sac de 15 kg.

 

Quel que soit le niveau de performance de votre chaudière à pellets, n’oubliez pas qu’une bonne partie de la chaleur générée sera perdue si l’isolation de votre logement n’est pas également de qualité. 

 

 


Commencez votre demande de devis en Chauffage