Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Isolation

Bien connaître les matériaux d’isolation

 mateariaux_isolation.jpg  

Il n’est jamais facile d’opérer un choix  dans la foultitude de matériaux isolants qui pullulent  sur le marché. Epaisseur, conductivité thermique, performance, résistance, effets sur l’environnement ainsi que sur la santé, tant de critères qui déboussolent les acheteurs. Petit florilège des matériaux isolants présents sur le marché.

Mieux connaître les différents isolants thermiques  et réussir l’isolation de son habitat. Au-delà de la classique laine de verre, plusieurs matériaux sont disponibles sur le marché. Leurs caractéristiques et leurs performances diffèrent.

La vermiculite : C’est un minéral argileux qui appartient au groupe des micas. Constitué de lamelles, c’est un isolant léger indiqué dans l’isolation thermique et phonique des planchers des combles. Son prix est abordable, entre 10 et 15 €/m2.

La ouate de cellulose : Idéalepour l’isolation de la toiture,des murs, combles et sous pentes, elle est constituée à plus de 80 % de papiers journaux défibrés et broyés. Utilisée depuis les années 30 aux USA, elle comporte aussi  certains éléments aditifs, dont la combinaison assure une résistance au feu, à la moisissure et aux insectes. Cet isolant est réputé comme étant l’un des plus écologiques. Sa conductivité thermique est aussi des meilleures : 0,039.

La fibre de coco : Constituée d’épluchures de noix de coco, naturelle, entièrement biodégradable, elle est respectueuse de l’environnement et est performante  particulièrement pour isoler votre habitat de l’humidité et des bruits.

L’argile expansée : Elle provient de l’argile extraite des carrières à ciel ouvert. L’importance de ses gisements fait d’elle un matériau disponible pour très longtemps. Mais en termes d’isolation, l’argile expansée est loin d’occuper le haut du podium, son coefficient lambda est médiocre (de 0,013 à 0,018 seulement). L’argile expansée est néanmoins très prisée pour sa résistance au feu, à l’eau et pour sa durabilité exceptionnelle.

Le verre cellulaire : Avec une très bonne performance thermique (de 0,035 à 0,048) et son imperméabilité absolue, elle est aussi performante pour une isolation phonique. Lorsqu’il est nu, il est totalement incombustible. Recouvert de verre ou d’un voile d’aluminium, il est non inflammable. Son coût est néanmoins élevé, entre 35 et 45 €/ m2.

Les isolants thermiques synthétiques : Bon marché, performants, mais peu écologiques. A la construction comme à l’innovation, ils offrent un résultat optimum dans la distribution de la chaleur mais moins performant dans l’isolation phonique.

Fibre de bois, chanvre, lin, liège, etc. les matériaux écologiques se multiplient. Inoffensifs pour la santé et l’environnement, leur coût reste encore bien élevé par rapport aux isolants synthétiques. Ce qui constitue un frein à leur production ainsi que leur distribution.  

Commencez votre demande de devis en Isolation
Donnez votre avis sur cette actualité