Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres

Pour des travaux de rénovations intégrant des investissements à économie d’énergie (isolation, pompe à chaleur, double vitrage…), les banques proposent un emprunt à taux avantageux : le crédit vert.

 crédit vert

Principe du crédit vert

Le crédit vert (ou prêt vert) est un emprunt à conditions spécifiques octroyé par les établissements bancaires pour financer des projets de rénovation du logement, à la condition que ces derniers prévoient l’investissement dans des solutions à économie énergie.

Chaque banque définit ses propres conditions d’accès au crédit vert, qu’il s’agisse du pourcentage du budget total à investir dans l’économie d’énergie ou du type de travaux éligibles.

Dans la plupart des établissements, les exemples d’investissement suivants ouvrent droit à un prêt vert :

Depuis le 1er janvier 2012, les crédits verts ont perdu deux de leurs avantages : la bonification des intérêts ainsi que la réduction d’impôts. Néanmoins, ce prêt reste avantageux car ses taux sont généralement inférieurs à ceux des crédits de rénovation traditionnels.

 

Conditions bancaires

Le taux d’intérêt d’un crédit vert est déterminé en fonction du montant et de la durée du prêt. Le montant emprunté conditionne aussi l’échéance finale.

Comme le montant maximal est limité dans toutes les banques, la durée maximale l’est également : 15 ans pour les plus longs accordés, soit sensiblement moins que le maximum légal de 20 ans.

L’offre actuelle sur le marché du crédit vert permet d’emprunter pour un montant minimum de 1.250 € à 2.500 € selon les établissements, et jusqu’à un maximum compris entre 15.000 € et 75.000 €.

Commencez votre demande de devis en Isolation