Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Isolation

Isolation phonique : transmission du bruit dans un bâtiment

isolation acoustique  

Plusieurs types de bruits menacent votre tranquillité quand vous êtes à la maison. Ils se propagent de manière directe ou indirecte et peuvent nécessiter des travaux d’isolation acoustique si la conception initiale du bâtiment est insuffisante à ce niveau-là.

 

Le bruit se mesure en décibels (dB). L’échelle des décibels est logarithmique, ce qui la rend difficile à comprendre pour le commun des mortels !
Sur une échelle logarithmique, la même distance sépare 1 et 10 que 10 et 100. L’avantage est que l’on obtient ainsi une échelle aux valeurs comprises entre 1 et 130 (pour les bruits les plus forts) et non entre 1 et 1 000 000, comme cela aurait été le cas avec une échelle arithmétique classique.
La contrepartie est une progression inhabituelle de cette échelle pour les non-mathématiciens.

Par exemple, deux sources de bruit égales, disons 50 dB, ne vont pas produire un bruit cumulé de 100 dB, mais de 53 dB.
Au passage, une augmentation du volume sonore de 3 dB est l’écart minimum que l’oreille humaine peut percevoir.
Dans le cas de deux bruits de puissances différentes, les volumes ne s’ajoutent toujours pas : l’oreille perçoit un volume sonore égal au plus fort des deux.

Pas simple…

Transmission du bruit dans une habitation

Dans un bâtiment, les bruits pouvant constituer une nuisance et nécessiter des travaux d’isolation acoustique sont divisés en quatre groupes :

  • « bruit route » : trafic automobile, avions, etc. Fréquences graves les plus souvent
  • « bruit rose » : bruits intérieurs de conversation, télévision, radio, etc. 
  • choc, vibration : bruits de pas, déplacement de meuble, chute, etc.
  • bruits d’équipement : plomberie, chauffage, ventilation, etc.

Les bruits « route » sont transmis par l’air extérieur et passent par toutes les parois de l’habitation : murs, fenêtres, toiture, etc.

Les bruits « roses » se propagent directement au travers des cloisons séparant deux pièces et indirectement via les murs latéraux, les planchers et les plafonds.

Les bruits d’impact et les bruits d’équipement transmettent leurs vibrations dans les parois de l’habitation. Dans une tuyauterie, le bruit se déplace de manière directe, par voie aérienne.

Isolation acoustique ou correction acoustique ?

Pour lutter contre la nuisance des bruits venant de l’extérieur ou des pièces voisines, vous avez plus probablement besoin d’une bonne isolation acoustique. Cette dernière contribue à l’affaiblissement du bruit.

La correction acoustique, elle, lutte contre la propagation du son (durée de réverbération) à l’intérieur d’une même pièce. Ce type d’ajustement est souvent réservé aux salles recevant du public (restaurant, spectacle), afin d’assurer un confort et une qualité sonore optimale.

 

Commencez votre demande de devis en Isolation
Donnez votre avis sur cette actualité