Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Isolation

J'isole mes murs, quels matériaux choisir ?

Au moment de vouloir isoler votre maison, vous êtes confronté à une question de taille : quel matériau choisir. Que ce soit pour une isolation phonique ou une isolation acoustique, isolation par l’extérieur ou isolation par l’intérieur, la liste est pléthorique et il est bien difficile d’affirmer que tel matériau est meilleur que tel autre tant les situations sont différentes de bâtiment en maison.

 

Afin de vous aider dans votre choix d’une isolation des murs de votre maison adaptée, nous vous proposons une liste non exhaustive des matériaux isolants existants aujourd’hui.

L’isolation maison : les matériaux isolants synthétiques

S’ils sont moins flexibles que les laines minérales– les fameux rouleaux de laine de roche et de laine de verre que l’on connaît tous – les matériaux isolants synthétiques présentent une meilleure valeur d’isolation pour votre maison.En d’autres termes, vous gagnez en épaisseur par rapport à l’utilisation d‘un matériau d’isolation naturel.

Le plus souvent, ces matériaux synthétiques sont imperméables, ce qui réduit fortement, à la base, les problèmes d’humidité et/ou de condensation.

Enfin, ces matériaux offrent une meilleure résistance à la compression et garderont ainsi leur tenue plus longtemps. Dans cette catégorie, vous retrouverez des noms tels que

  • polystyrène expansé,
  • polystyrène extrudé,
  • polyuréthane,
  • polyisocyanurate
  • ou mousses diverses.

Faites-vous conseiller par un spécialiste de l’isolation des murs afin de faire correspondre vos besoins réels avec des techniques en perpétuelle évolution.

Les laines minérales

De verre ou de roche, ces laines minérales sont extrêmement souples et facilitent l’isolation de vos murs. Ignifuges, elles absorbent bien l’humidité et permettent de gagner en qualité d’isolation acoustique.

En rouleaux, en matelas, en panneaux semi-rigides ou rigides, le principal désavantage des laines minérales se situe au moment de leur placement, quand elles peuvent provoquer des démangeaisons cutanées. 

Leur valeur d’isolation est un peu moins importante que les matériaux isolants synthétiques, mais une épaisseur plus importante (ou le bourrage, par exemple, dans un mur creux) permet de contrecarrer ce désavantage.

Les matériaux d’isolation naturels

Fibres de cellulose, ouate de cellulose, lin, fibres de bois, chaume, liège, laine vierge, perlite, laine de chanvre… Les matériaux d’isolation naturels ont la cote ces dernières années. Il est vrai que les fabricants ont ainsi pu proposer des matériaux isolants qui réduisent la nocivité de leur corolaire synthétique et qui pourront entrer aisément dans un cycle de recyclage le cas échéant. Le mode de fabrication et les traitements appliqués à ces matériaux respectent donc l’environnement. D’un point de vue fonctionnel, on peut dire aujourd’hui que la plupart des matériaux d’isolation naturels présentent les mêmes valeurs d’isolation que les laines minérales.

Le verre cellulaire

L’utilisation du verre cellulaire sous forme de panneaux pour les toitures plates et en pente, mais l’on sait moins souvent que des blocs de verre cellulaire peuvent être utilisés dans l’isolation de vos murs lors de la construction de la maison. Ils sont le plus souvent placés sous la maçonnerie, car ils offrent une grande capacité à éviter les ponts thermiques entre le mur et le sol. Dans le même temps, ils sont un rempart contre les humidités ascensionnelles. Du point de vue de leur efficacité, on estime que le verre cellulaire se situe entre les panneaux synthétiques et la laine minérale.

Bien évidemment, le choix du matériau d’isolation sera également fonction du budget que vous pouvez accorder à l’isolation de votre maison. Là encore, les professionnels du bâtiment pourront vous donner ces conseils qui vous permettront d’accéder au meilleur rapport qualité/prix. 

 


Commencez votre demande de devis en Isolation