Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Isolation

Isolation des murs : ce qu’il faut savoir

Il est important de garder à l’esprit que la chaleur emmagasinée dans une maison aura toujours une volonté farouche de sortir de celle-ci. Raison pour laquelle, même si vous avez correctement isolé votre toit, vos fenêtres et portes et que vous avez même pensé à isoler les sols, il ne faut pas oublier que les murs sont aussi des sources de déperditions calorifiques. Que ce soit pour l’isolation des murs intérieurs, des murs extérieurs, et des murs creux, pour une isolation phonique ou acoustique, des solutions existent.  Mais comment procéder à l’isolation de vos murs ?

 

L’idée est de réduire au maximum les variations de température dans la maison afin de pouvoir établir un programme de chauffage constant. Une maison refroidie met beaucoup plus de temps à être réchauffée – et nécessite donc beaucoup plus d’énergie consommée – qu’une pièce qui a baissé en température, mais qui, grâce à une bonne isolation, a pu conserver une partie de la chaleur résiduelle.

Isolation des murs : attention à la pluie

Les principes édictés dans le cadre de l’isolation du toit sont d’application pour les murs. Le toit n’est pas la seule partie de la maison qui doit faire face aux intempéries. Par fortes pluies, il est parfois difficile d’empêcher l’eau de pénétrer dans la maçonnerie pour ensuite se répandre par capillarité dans les différentes couches de matériau isolant. La première chose à faire est donc de s’assurer que ceux-ci sont bien protégés contre les attaques de l’eau et de l’humidité car celles-ci leur feraient perdre tout ou partie de leur efficacité.

L’importance de l’orientation

Lorsque vous envisagez d’isoler vos murs, prenez le temps de recueillir quelques conseils auprès de professionnels. Mais si nous ne devions vous en donner qu’un, ce serait le suivant : réfléchissez à l’orientation de votre maison et rappelez-vous qu’un mur exposé au Nord ne devra pas être isolé comme un mur orienté sud.

Dans notre pays, les façades orientées à l’Ouest sont traditionnellement exposées de façon accrue aux pluies. Il sera donc intéressant du point de vue du retour sur investissement de correctement isoler le mur contre l’humidité afin que la couche d’isolation thermique puisse être parfaitement efficace.

Dans le même ordre d’idées, les murs exposés au Nord sont sujets aux vents les plus froids tout en ne bénéficiant que peu d’ensoleillement pour être réchauffés. Il sera donc important de leur réserver une isolation particulièrement efficace.

Le maillon faible

Encore plus que pour les autres parties de la maison, l’isolation des murs fera l’objet de toutes les attentions afin d’éviter l’apparition de ponts thermiques. Il s’agit de ces endroits où le manteau d’isolation connaît des interruptions. Généralement, cela arrive à l’angle de deux murs ou à l’endroit où des pièces (décoratives ou fonctionnelles) sont attachées au mur. Le risque est alors de favoriser les déperditions thermiques, mais aussi d’augmenter l’apparition de condensation qui, à terme, peut provoquer la formation de moisissure et de pourriture sur les murs.

L’isolation des murs ne peut se limiter à la pose de quelques plaques isolantes. Un mauvais placement, mais  aussi une mauvaise mise en œuvre des murs au moment de la construction de la maison peut avoir des conséquences importantes sur la bonne isolation des murs. Vérifiez donc que le matériau d’isolation est bien fixé au mur et qu’aucun résidu de construction ne vient créer des points thermiques.


Commencez votre demande de devis en Isolation