Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Isolation

Isolation du grenier : emménager sous toit… ou pas !

Si l’on a pris conscience de l’importance de bien isoler son toit, il faut aussi savoir ce que l’on a décidé de faire de la pièce (ou des pièces) qui se trouve en-dessous. Votre isolation de grenier ne sera pas similaire selon que la pièce est occupée ou non.

 isolation grenier

De deux choses l’une : soit votre grenier restera toujours un espace absolument vide, soit vous y voyez une pièce supplémentaire permettant, par exemple, d’installer un bureau ou une chambre. Quelles sont les conséquences de ce choix sur l’isolation du grenier et du toit ?

Combles perdus ? L’isolation du grenier facile

Si vous décidez que la pièce sous toit ne devra jamais être utilisée, vous vous facilitez considérablement le travail. En effet, dans ce cas, vous pourrez immédiatement poser l’isolant vendu en vrac en prenant simplement soin de bien le pousser dans les interstices. Ceci afin d’éviter les ponts thermiques dont on sait à quel point ils peuvent porter préjudice à la qualité de votre isolation de grenier. C’est le genre d’isolation que tout le monde est en mesure d’exécuter, le minimum de précaution étant à prendre pour prévenir le caractère urticant de certains matériaux.

Attention, les produits vendus ‘en vrac’ sont parfois légers et vous devrez prendre soin d’en augmenter l’épaisseur pour éviter que le sous-toit ne devienne une source de chaleur supplémentaire en été. On retrouvera dans ce type d’isolation des matériaux tels que la ouate de cellulose qui doit être injectée mécaniquement, la laine de roche en vrac ou la perlite expansée. Les épaisseurs conseillées iront alors de 22 à 30 centimètres.

Combles aménagés ? Attention aux déperditions…

Si vous souhaitez utiliser la ou les pièces sous-toit, votre isolation grenier doit à la fois lutter efficacement contre les déperditions de chaleur et limiter les pertes de volumes (épaisseur de matériau isolant sur les parois). Deux possibilités s’offrent à vous :

  • une isolation par l’extérieur qui n’aura aucune conséquence majeure sur les pièces concernées
  • une isolation par l’intérieur qui peut réduire le volume total en empiètant sur l'espace disponible

Il est important d’éviter à tout prix les ponts thermiques, ceux-ci sont souvent la cause de déperdition et d'une réduction considérable de l’efficacité thermique de l’isolation du grenier. Ainsi, des études ont montré qu’une fuite d’un millimètre suffit pour diviser par cinq la résistance thermique réelle. La laine de verre entre les chevrons, ou la laine de roche pour isoler les combles, s’avèrent efficaces.

Ouate de cellulose ou laine soufflée, pas que pour les combles perdus

Une technique de plus en plus usitée pour isoler les combles d’une maison est le soufflage de laine de roche ou de ouate de cellulose (matériau issu du recyclage du papier). Cette technique convient aux combles perdus qui sont alors littéralement remplis de ce matériau. Mais on l’utilise également dans les combles aménagés en réalisant un coffrage contre la charpente permettant de créer une épaisseur suffisante d’isolant. 

 

 


Commencez votre demande de devis en Isolation