Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Isolation

Les solutions pour l'isolation acoustique des planchers

Obtenir une bonne isolation acoustique des planchers est très difficile surtout en rénovation. En Wallonie, la norme NBN S01-400-1 établit un confort acoustique « moyen » pour une isolation correspondant à 35 décibels, et de qualité « supérieure » pour 53 db dans une habitation.

Isolation acoustique des planchers

Deux types de bruits principaux doivent être traités pour l'insonorisation d'un bâtiment :

- les bruits « aériens » regroupent la parole et tous les sons qui se propagent dans les airs (radio, télévision…).

- les bruits d'impacts se propagent depuis le plancher par vibration. Ce sont par exemple les pas ou les chocs sur un plancher.

Et pour cela, deux stratégies sont envisageables : le traitement par dessus ou par dessous le plancher. L'idéal étant qu'elles soient concomitantes.

 

Isolation acoustique des planchers par dessous

Les bruits aériens sont atténués en posant des panneaux ou rouleaux de fibres conçus spécifiquement pour l'isolation acoustique, par exemple entre les solives. Les fibres de coco, bois, le liège ou la ouate de cellulose offrent les meilleures performances pour des matières naturelles. Sinon la laine de verre et surtout la laine de roche sont très performantes. Des mousses phénoliques (à base de pétrole) permettent également une bonne isolation acoustique des planchers, même en fine épaisseur.

Mais cela reste totalement inefficace contre les bruits d'impacts.

Il est donc nécessaire d'ajouter un deuxième de protection. En effet les vibrations provoquées en cas de chute, par exemple, se propagent dans les solives et les murs latéraux. Il est possible d'insérer une pince métallique, fixée aux solives, sur laquelle portera un faux plafond en cloison sèche. Cette pièce de métal agira comme un amortisseur et absorbera les vibrations provenant des solives. Il existe d'ailleurs des plaques de plâtre spécifiques pour l'isolation phonique.

Les plaques de liège, très bon isolant phonique, sont également très efficaces lorsqu'elles sont placées entre le plancher et les poutres pour atténuer les vibrations.

Mais avant toute intervention, il faut repérer et boucher les trous (passage de fils...) avec un mastic isolant acoustique.

 

Isolation acoustique des planchers par dessus

Une membrane acoustique de plancher doit être posée sous le revêtement de sol. Plusieurs critères sont alors à prendre en compte :

  • La performance acoustique est essentielle mais il ne faut pas s'arrêter là.
  • La membrane doit surtout être adaptée au type de revêtement à poser et son choix doit prendre en considération les forces mécaniques qui s'exercent. Ainsi, pour un plancher bois, il faut éviter les craquements. Les mouvements de rétractation / expansion liés au changement de température et à l'humidité sont en ce sens moins importants sur du synthétique qu'avec un bois massif.
  • Il est par ailleurs important de se référer aux garanties du type de produit installé pour éviter que le plancher ne soit plus garanti. Un parquet flottant n'est souvent plus garanti si la membrane a plus de 3,5 mm d'épaisseur, alors qu'un parquet collé supporte jusqu'à 7 mm d'épaisseur.
  • Le carrelage en céramique présente les moins bons résultats pour l'isolation acoustique des planchers car plus les matériaux sont denses plus le son se propage. Il vaut donc mieux limiter son utilisation aux salles de bains et aux entrées.
  • Attention ! Une membrane acoustique doit être aussi durable que le plancher dans le temps. Malheureusement certains produits peuvent perdre leurs qualités beaucoup plus vite que le plancher.
  • Enfin il est important de prendre en compte la santé et l'environnement. Certains produits dégagent des vapeurs nocives qui affectent la qualité de l'air ambiant.

 


Commencez votre demande de devis en Isolation