Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Panneaux solaires

Blackout : la Belgique va-t-elle avoir froid cet hiver ?

Des coupures d’électricité vont peut-être subvenir cet hiver dans certaines régions de la Belgique avec l’arrêt non anticipé de 3 centrales nucléaires. D’après le directeur de Greenpeace Belgique « La Belgique n’aura pas uniquement des problèmes d’approvisionnement énergétique cet hiver mais également lors des deux suivants ! ». L’installation de panneaux solaires dans les régions concernées peut permettre de pallier aux coupures d’électricité qui devraient avoir lieu entre 17h et 20h.

blackout belgique 

Plan de délestage : à quoi s’attendre ?

Fissures dans la cuve ou actes de sabotage ont conduit à l’arrêt de 3 des 7 centrales du parc nucléaire belge. Conséquence logique, la Belgique produit moins d’électricité, à tel point que le réseau entier pourrait s’effondrer dans un black out généralisé cet hiver si la demande s’avérait trop importante.

En cas de besoin, le dernier rempart contre un tel scénario sera l’application d’un plan de délestage localisé et ponctuel. Concrètement : priver volontairement certaines régions d’électricité dans le but de maintenir le fonctionnement du reste du réseau.

Les éventuelles actions de délestage dureraient environ 2 heures, 3 maximum, entre 17h et 20h. Les désagréments toucheraient bien sûr les particuliers, mais aussi les professionnels. Cette tranche horaire est l’une des plus rentables pour le secteur horeca par exemple. Autre conséquence envisageable : certains trains ne pourront tout simplement pas rouler.

Chez les particuliers, la situation sera forcément très inconfortable mais pas pour autant dangereuse. Une chaudière à l’arrêt pendant deux heures ne provoquera pas le gel de l’eau, un réfrigérateur bien isolé ne verra pas les aliments qu’il renferme pourrir en si peu de temps. La situation devra être anticipée avec beaucoup plus de vigilance dans les cas où le foyer est équipé d’un appareil médical électrique devant fonctionner en continu. Pour cette raison, hôpitaux et centres de soins seront systématiquement épargnés par les délestages.

 

Le photovoltaïque : une solution en cas de coupure d’électricité ?

Face à ce scénario tout de même peu réjouissant, les autorités s’activent pour que le plan de délestage n’ait pas à être appliqué : une réserve stratégique de 850 MWh a été constituée, des amendes seront infligées aux distributeurs pris de court et reversées à ceux en mesure de dépanner, et des interconnexions supplémentaires sont mises en place avec les pays alentours pour importer autant que possible.

A l’échelle de chaque citoyen, il existe peu d’actions à réaliser court terme si ce n’est limiter sa consommation électrique autant que possible.

A moyen terme en revanche, la production d’électricité photovoltaïque peut apporter des solutions. La situation du nucléaire étant ce qu’elle est en Belgique (compter avec la loi de sortie du nucléaire de 2003, qui prévoit la fermeture de toutes les centrales entre 2015 et 2025), la menace du black out électrique se présentera sans doute à nouveau dans le futur, au moins dans les deux prochaines années. Le plan de délestage est d’ailleurs établi pour les 3 ans à venir.

Précisons qu’une installation photovoltaïque traditionnelle n’est d’aucune aide en cas de coupure de courant : l’onduleur (qui transforme le courant continu généré par les panneaux solaires en courant alternatif exploitable) ne peut plus fonctionner et aucune électricité ne peut donc être produite.

Les panneaux solaires ne peuvent donc être utiles en cas de panne de courant que si l’électricité qu’ils ont générée a pu être stockée. Pour cela, il faut s’équiper d’un onduleur muni d’un chargeur de batteries.

Il s’agit d’un investissement conséquent. Mais en revanche, cette solution s’avère rentable à moyen terme. Comme n’importe quelle installation solaire, elle vous permet de diminuer votre facture énergétique (autoconsommation et injection de l’excédent dans le réseau général). Et en cas de panne d’électricité dû à un délestage, vos batteries chargée au préalable peuvent prendre la relève ponctuellement afin d’assurer le fonctionnement des appareils que vous aurez jugés prioritaires : chaudière, réfrigérateur, ordinateur, éclairage, etc.

N’hésitez pas à faire une demande de devis en panneaux solaires pour étudier cette alternative dès aujourd’hui, afin d’aborder les prochains hivers avec davantage de sérénité !

Commencez votre demande de devis en Panneaux solaires
  • Réponse de CHARTIER

    oct 24, 2014

    Encore une fois, c'est le travailleur qui va payer, de retour du boulot aucune possibilité de préparer le repas ou autre, pas de chauffage, pas de plaque électrique. Alternative être un chômeur professionnel, être sur la mutuelle ou SDF au moins on aura un repas chaud le midi. Qu'en est-il de notre facture ? Hors question d'en payer la totalité, je déduis les heures de coupures et il n'est pas question que je les paie. Y,en a marre de payer pour tout et pour tout le monde. Messieurs les politiciens la balle est dans votre camp, à vous de faire un geste envers les travailleurs qui paient pour tout finalement. Pourquoi serait-on motivé ?

    Commentez cette réponse