Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Pompe à chaleur

Pour une PAC géothermique, comment choisir entre capteurs horizontaux et verticaux ?

Critères de choix
Question

Pour une PAC géothermique, comment choisir entre capteurs horizontaux et verticaux ?

Réponse

Le choix de l’un ou l’autre système dépend de la configuration de votre terrain.

 

Pour des capteurs horizontaux

  • le terrain disponible doit être important (près de deux fois la surface à chauffer), pas trop incliné et, dans l’idéal, ensoleillé
  • un écart de 40 cm doit toujours séparer les différents passages du capteur (un tube serpentant sous le sol), ceci pour éviter tout risque de gel du sol : ne pas oublier que le liquide frigorigène circulant dans le tube capture la chaleur du sol environnant
  • le capteur doit aussi être éloigné de minimum 2 mètres des arbres, 1.5 mètres des canalisations et 3 mètres des fondations.

Les capteurs horizontaux sont adaptés aux maisons individuelles avec grand jardin et coûtent moins cher que les  capteurs verticaux.

Ils doivent couvrir une surface correspondant à 1.5 à 2 fois la surface à chauffer (la variation dépend de la qualité d’isolation de l’habitation). Pour une maison de 100 m² habitable, les capteurs auront besoin de 150 à 200 m² de terrain dédiés.

 

Pour des capteurs verticaux

Les PAC à capteurs verticaux conviennent aux maisons individuelles mais aussi aux petits immeubles qui ont une surface de terrain limitée. Les capteurs verticaux sont beaucoup plus onéreux que les horizontaux, à cause des coûts de forage (plusieurs dizaines de mètres de profondeur).

Tout sondage ou forage doit faire l’objet d’une demande d’un Permis Unique d’Urbanisme auprès du service urbanisme de votre Commune

 

Vous voulez en savoir plus sur cette information ?: Posez votre question