Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Pompe à chaleur

Avantages et inconvénients des différents types de pompes à chaleur

avantages différentes pompes à chaleur  

Quelles sont les principaux atouts et faiblesses des pompes à chaleur aérothermiques (chaleur captée dans l’air), géothermiques (chaleur captée dans la terre) et aquathermiques (chaleur captée dans l’eau) ? Mise au point ci-dessous.

 

Toutes les pompes à chaleur, quel que soit leur type de fonctionnement, partage certains avantages comme l’utilisation d’une énergie renouvelable et non polluante ou la non-nécessité d’acheter et de stocker du combustible. 

Au-delà de ces fondamentaux, les différents modèles de PAC se distinguent par des points forts et points faibles qui leurs sont propres.


Avantages et inconvénients de la pompe aérothermique (air/air)

Les pompes aérothermiques sont parmi les plus répandues car elles sont simples à installer et ne nécessitent ni investissement lourd, ni autorisation administrative.

De plus, elles peuvent fonctionner de manière réversible et donc assurer le rafraichissement de l’habitation pendant l’été.

En revanche, ce type de pompe à chaleur n’est pas le plus puissant. Il convient aux climats plutôt cléments, son efficacité diminuant quand la température extérieure descend en-dessous de 3°C. En saison froide, un chauffage d’appoint peut donc être nécessaire.

Par ailleurs, la pompe à chaleur aérothermique génère un peu de bruit en fonctionnant. Même s’il n’est pas très fort et même si le bloc est placé à l’extérieur, mieux vaut prendre les dispositions nécessaires pour limiter au maximum les nuisances sonores.


Avantages et inconvénients de la pompe géothermique (terre/eau)

Les pompes exploitant la chaleur du sol grâce à des capteurs souterrains offrent de très bonnes performances. Elles n’ont pas besoin d’être couplées à un chauffage d’appoint pour assurer des températures suffisantes, même en hiver.

Dès 50 cm ou 1 m de profondeur, la terre est à l’abri des variations de température de l’atmosphère et conserve donc une grande stabilité thermique, ce dont profitent les pompes à chaleur géothermiques.

Pour assurer ce niveau de performance, l’installation requiert une grande qualité technique. Le chantier doit donc être réalisé par des professionnels expérimentés et rigoureux.
Les capteurs verticaux doivent être enfouis assez profond : plusieurs dizaines de mètres, parfois jusqu’à une centaine. Cela implique des coûts de forage qui viennent nettement alourdir le budget total. Des autorisations à obtenir auprès de la commune peuvent également s’avérer nécessaires.

L’enfouissement de capteurs horizontaux est moins coûteux, mais nécessite une surface extérieure disponible de 2 à 3 fois supérieure à celle à chauffer.

Enfin, le réseau de chauffage de la maison doit être adapté (plancher chauffant, radiateur basse température, etc.)


Avantages et inconvénients de la pompe aquathermique (eau/eau)

Tout comme les modèles géothermiques, les pompes à chaleur aquathermiques permettent un chauffage rapide et performant. Les économies énergétiques sont supérieures à celles que permet une pompe air/air.

De plus, les pompes aquathermiques peuvent également servir à chauffer l’eau sanitaire.

Les contraintes d’installation sont cependant importantes, ce sont les mêmes que pour une PAC géothermique :

  • Il faut jouir de la présence d’une nappe d’eau souterraine, ou d’un point d’eau de surface à proximité
  • Les travaux de forage nécessaires coûtent cher
  • Démarches administratives
  • Réseau de chauffage adapté

 

Commencez votre demande de devis en Pompe à chaleur