Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Pompe à chaleur

L’Europe doit réglementer l’utilisation des fluides frigorigènes

energie solaire apple  

Les HFC utilisés dans les fluides frigorigènes des pompes à chaleur sont des gaz à effet de serre contre lesquels l’Union Européenne cherche à légiférer. Une directive dédiée, F-gaz, existe déjà mais elle n’est pas encore définitivement adoptée par le Parlement Européen. En attendant, les professionnels du secteur attendent de savoir s’ils doivent ou non s’orienter d’ores et déjà vers d’autres technologies.

HFC : ozone sauvée, climat en danger

Les fluides frigorigènes permettant de véhiculer l’énergie calorifique dans les pompes à chaleur appartiennent à la catégorie des HFC. Il s’agit de gaz fluorés de synthèse presqu’exclusivement utilisés dans les secteurs ou les appareils liés à la production de froid.
Les HFC remplacent la génération précédente de gaz frigorigènes, CFC et HCFC, qui contribuaient significativement à l’aggravation du trou dans la couche d’ozone.

Problème : si les HFC (hydrofluorocarbone) sont inoffensifs pour la couche d’ozone, ils participent en revanche au réchauffement climatique. Le protocole de Kyoto les classe parmi les 6 principaux gaz à effet de serre. Or, leurs émissions ont augmenté de plus de 300 % en Europe occidentale entre 1990 et 2010.

 

L’Union Européenne doit statuer

Au niveau européen, le problème a déjà été abordé, ce qui a donné naissance à la directive F-gaz. Elle prévoit la restriction quasi-totale des HFC pour 2030.

L’actualité est pour l’heure à la révision de ce règlement. La Commission Européenne a déjà déposé un projet allant dans ce sens à l’automne 2012. La commission ENVI du Parlement Européen a adopté des amendements à ce projet. La version actuelle du texte doit maintenant passer en première lecture au Parlement cet automne.

S’ils sont d’accord sur le fond, les 28 états membres rencontrent davantage de difficultés pour fixer les modalités de leur action dans le temps. Les industriels du secteur plébiscitent un retrait progressif, échelonné, et redoutent un échéancier inflexible, produit par produit.

C’est au final l’innovation et le dynamisme du secteur qui se trouvent pénalisés, car les professionnels hésitent entre perfectionner les technologies actuelles ou investir dans d’autres pour anticiper la législation européenne.

Commencez votre demande de devis en Pompe à chaleur