Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Pompe à chaleur

Pompes à chaleur haute température / basse température

pompe à chaleur basse température  

Les pompes à chaleur air/eau peuvent être à « haute température » ou à « basse/moyenne température ». Cette différence dans le niveau de chaleur de l’eau a des conséquences sur les performances thermiques de la PAC, sa rentabilité énergétique, mais aussi sur le type d’habitation où elle peut être installée.

 

Quelle est la différence entre les pompes à chaleur (PAC) air/eau « basse température » et « haute température » ? La réponse est : la température à laquelle l’eau est chauffée.

  • Température de sortie d’eau pour une PAC aérothermique basse température : entre 35 °C et 45 °C
  • Température de sortie d’eau pour une PAC aérothermique haute température : entre 60 °C et 65 °C (jusqu’à 80 °C pour certains modèles)


Pompes à chaleur haute température

Par définition, les pompes à chaleur haute température fournissent une eau plus chaude et peuvent donc fournir un chauffage plus intense. En termes de performances thermiques pures, les pompes à chaleur sont donc très efficaces.

Cependant, leur fonctionnement à quelques inconvénients.

Tout d’abord, plus l’eau est chaude, plus le niveau relatif de déperdition thermique est élevé. Une eau à 65 °C va refroidir plus rapidement au début qu’une eau à 40 °C. Cela impacte le rendement énergétique global.

Par ailleurs, pour maintenir une température d’eau aussi élevée en toutes les circonstances, même par temps très froid, les PAC haute température sont équipées de résistances électriques. Ces dernières entrent en action quand le mercure atteint -5 ° C ou – 10 °C et induisent une surconsommation électrique qui pénalise également le COP de l’appareil.

Les pompes à chaleur haute température s’imposent avant tout quand les installations de chauffage de l’habitation ne sont pas compatibles avec les modèles basse température, ce qui est encore souvent le cas.
Exemple : radiateurs trop petits, qui ne chaufferaient pas suffisamment s’ils étaient alimentés par une pompe à chaleur basse température.


Pompes à chaleur basse température

Les PAC basse température sont en général installées lors de la construction de maisons neuves. Il est alors possible d’installer dans le même temps des diffuseurs de chaleur adaptés aux basses températures : chauffage au sol, radiateurs basse température, etc.

La compatibilité entre la température de l’eau produite par la PAC et le reste de l’équipement de chauffage de l’habitation est un facteur primordial. Inutile de faire circuler de l’eau à 65 °C dans un réseau prévu pour de l’eau à 45 °C maximum.

Les températures assurées par ces PAC seront moins élevées, mais elles sont suffisantes dans les maisons correctement isolées (en relève ou en chauffage principal) et permettent de bénéficier :

  • d’une consommation électrique bien moindre 
  • d’un meilleur COP 
  • d’un confort thermique adapté

 

 

Commencez votre demande de devis en Pompe à chaleur