Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Traitement de l'humidité

L'apparition d'humidité par condensation

La condensation est rigolote pour les enfants qui en profitent pour faire des dessin sur la buée des carreaux, mais elle est également le signe que le taux d'humidité de votre maison est excessif par endroits. L'humidité par condensation est un souci très courant dans les maisons.

 humidité par condensation

La condensation liquide est le passage d’un élément gazeux à l'état liquide. Elle peut prendre différentes formes :

  • Nuage humide
  • Buée
  • Ruissèlement
  • Gel

 La condensation est liée à un phénomène que les physiciens appellent la saturation de l’air. C’est en fait le contact entre un air chargé en vapeur d’eau et une surface froide.

Un phénomène courant et récurrent

Sans réellement nous en rendre compte, nous produisant énormément d’eau tous les jours. On estime à une douzaine de litres d’eau au quotidien ce qu’une famille de 4 personnes peut produire. Cette eau provient de la respiration, des douches, des activités ménagères. De façon assez naturelle, elle est particulièrement présente dans les pièces telles que la cuisine et la salle de bains, soit des pièces où l’eau coule ou s’évapore souvent et où les variations de température d’eau sont marquées.

Contrairement à certaines idées reçues, la condensation n’est pas un phénomène "réservé" aux habitations anciennes. Ce phénomène résulte le plus souvent d’une mauvaise ventilation des pièces. Dans les maisons neuves, les habitants tentent d’augmenter l’isolation thermique afin de faire des économies sur leur facture énergétique. Mais s’ils ne pensent pas à la ventilation des pièces, ils seront, eux aussi, victimes d'importants problèmes d'humidité par condensation.

Des conséquences bien visibles

Plus gênantes que la buée sur les vitres, la condensation entraîne aussi l’apparition de taches noires et de moisissures sur les murs. Elle dégrade également certains objets se trouvant dans la maison, notamment quand ils sont en bois ou en plâtre. La condensation s’attaque essentiellement à la surface intérieure des murs puisque le phénomène est essentiellement interne. Bien évidemment, sans traitement, l’humidité se propagera vers l’extérieur du mur.

Que faire contre la condensation ?

Nous l’avons vu, les problèmes d'humidité par condensation sont essentiellement liés à des problèmes de ventilation. Vous pouvez opter pour quatre solutions différentes, mais aussi complémentaires :

  • Penser à aérer régulièrement les pièces en laissant les fenêtres ouvertes.
  • Installer ou faire installer un système de ventilation mécanique.
  • Percer des bouches d’aération dans les pièces les plus humides (salle de bains, cuisine…)
  • Utiliser des déshumidificateurs tout en prenant soin d’éviter que ceux-ci n’entraînent des phénomènes d’infiltration, notamment par remontées capillaires.

Une solution utilisable dans le cas d’une construction neuve ou lors de grosses rénovations est l’utilisation d’un rupteur de pont thermique. Il s’agit d’un élément physique, installé dans la maçonnerie, par exemple à proximité des fenêtres, et qui permettra d’éviter les ponts thermiques et les inévitables points de rosée que ceux-ci entrainent. 

 

 

Déterminez vous-même si votre habitation est sujette à condensation

Vous souhaitez savoir si l’humidité de votre maison est liée à des infiltrations ou à un phénomène de condensation ? C’est très simple :
1°) Fixez une feuille de papier aluminium sur un mur de votre maison à l’aide d’un morceau de ruban adhésif.
2°) Ne touchez plus à cette feuille durant 48 heures.
3°) Si la surface externe de la feuille, celle qui est exposée à l’intérieur de votre maison, est humide, c’est que vous êtes aux prises avec un phénomène de condensation. Si, au contraire, c’est la surface interne, celle contre le mur, qui est humide, c’est que vous devez traiter des problèmes d’infiltration.

 


Commencez votre demande de devis en Traitement de l'humidité
Donnez votre avis sur ce guide