Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Traitement de l'humidité

Problème d'humidité dans la maison : qui paye quoi ?

Qu’il s’agisse d’humidité résiduelle, d’infiltrations, de remontées capillaires ou autres, avoir des problème d’humidité dans la maison n’est pas viable à long terme. Des travaux vont s’imposer. Pour effectuer ceux-ci, vous pourrez bénéficier de primes, régionales et/ou communales. Et si vous êtes locataire, êtes-vous tenu d’effectuer lesdits travaux ?

 

Effectuer des travaux peut coûter assez cher. À titre d’exemple, l’injection de résine dans des murs humides est une intervention facturée autour de 2.000 euros, voire davantage. Comparez plusieurs devis pour obtenir des tarifs précis : cela, en revanche, ne coute rien. En outre, tous les travaux ne sont pas subsidiés par les autorités et, lorsqu’on est locataire, le propriétaire peut rechigner à engager une telle somme dans ce type d’opération. Dans ces conditions, à quoi devez-vous penser et quelles démarches devez-vous entreprendre ?

Les subsides régionaux et locaux

Les différents contrôles budgétaires ont sonné le glas de bien des primes et subsides proposées par le gouvernement fédéral. Si certaines primes à la réhabilitation existent toujours dans les Régions et que d’autres voient actuellement le jour, d’autres  ajustements budgétaires récents imposent, à l’inverse, des coupes sombres dans les aides aux particuliers.

PAr conséquent, il est conseillé de réflechir à un projet global afin de bénéficier de primes visant d’autres types de travaux tout en réglant les problèmes d’humidité de votre maison. Vous pourrez, par exemple, toucher une prime à l’isolation de votre toit, gagner en performance énergétique et vous débarrasser de vos soucis d’humidité sous toiture en même temps.

Enfin, la législation européenne devient de plus en plus stricte quant aux gros travaux de rénovation. Ceux-ci doivent répondre à des normes de maisons passives ou quasi neutres en énergie, ce qui répond le plus souvent à une éradication des problèmes d’humidité.

Toujours est-il que les législations en la matière sont en phase de transition et que si le transfert de compétences des subsides s’est effectué du fédéral vers les Régions, il faudra encore quelques mois (voire quelques années) pour voir apparaître de nouvelles primes. Afin de rester parfaitement informé à ce sujet, nous vous conseillons donc, selon votre Région de résidence, de consulter l’un des trois sites suivants :

Certaines communes estiment également nécessaire d’aider leurs concitoyens dans leurs travaux de rénovation et offrent des subsides plus ou moins conséquents. Afin de savoir si votre commune adhère à cette politique, il est préférable de faire appel à vos services de l’urbanisme.

Qui paye en cas de problèmes d'humidité dans la maison ?

Reste l’épineuse question de savoir qui doit payer des travaux visant à réduire, voire faire disparaître des problèmes d’humidité dans une maison en location.

La première chose à faire est d’informer le propriétaire par lettre recommandée. Il devra alors faire passer un expert et effectuer les travaux permettant de se débarrasser des problèmes d’humidité. Si ce recommandé ne suffit pas, il peut être utile de faire appel à la justice de Paix. Et si vous souhaitez faire pression, de retenir une partie du loyer. Attention, qu’il ne s’agisse que d’une partie du loyer est important dans ce cadre, car la retenue doit pouvoir être justifiée devant le juge.

Dans tous les cas de figure, si vous devez faire face à la mauvaise volonté de votre propriétaire, il est préférable de faire appel à un conseil qui aura toutes les armes en main pour lui faire entendre raison. 

 


Commencez votre demande de devis en Traitement de l'humidité