Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Traitement de l'humidité

L’humidité de la cave, à surveiller

Si l’on a vu qu’il était toujours possible de "gérer" ses problèmes d’humidité en ventilant la maison, le procédé est plus difficile, voire impossible lorsqu’on parle d’une cave. Pourtant, cette pièce de la maison est idéalement placée pour subir les assauts divers et variés de l’humidité. Mais il existe des solutions.

 humidité cave

Tout le monde est à même de déceler un papier peint qui gondole ou une peinture qui fait des bulles, l'humidité d'une cave saute moins aux yeux. Cinq signes importants devraient pourtant vous mettre la puce à l’oreille :

  • L’apparition de tâches d’humidité
  • Le ruissellement de fines gouttelettes d’eau
  • Le développement de moisissures
  • La naissance de champignons
  • La prolifération de salpêtre 

Les causes d’humidité dans une cave

On séparera les causes d’humidité en trois grands groupes auxquels répondront, bien évidemment, des solutions spécifiques ou combinées.

  • Les causes accidentelles

Une fuite dans une canalisation ou la rupture de celle-ci, un bouchon dans une évacuation d’eau usée, une construction mal terminée ou tout simplement l’usure peuvent entraîner une accumulation d’humidité dans les caves.

  • Les remontées capillaires

L’humidité naturelle du sol remonte par les murs enterrés. Cette humidité peut atteindre, dans les cas les plus graves, 1m50 de hauteur. Si cela touche la cave, le problème pourra se propager aux pièces supérieures pour autant que les murs soient poreux.

  • Les infiltrations

Si l’on parle également d’infiltration lorsqu’on est face à des remontées capillaires, on emploiera ce terme également lorsque les eaux de pluie peuvent imprégner les terres autour des murs de la cave ou tout simplement pénétrer dans les murs par manque de joints d’étanchéité.

Les solutions pour une cave non humide

On pourrait une nouvelle fois vous conseiller d’ouvrir les fenêtres, mais, dans une cave, l’opération est moins facile. Au mieux, il convient de créer un courant d’air en ouvrant un éventuel soupirail. Mais la solution est loin d’être idéale. On dénombrera quatre grandes solutions :

  • La pose de revêtement hydrofuge qui permettra de contenir l’humidité et de la repousser vers le sol.
  • L’injection de résine, dans les cas les plus graves, pour bloquer les remontées capillaires.
  • Le cuvelage qui revient à créer une protection étanche sur toutes les surfaces de la cave. Cette solution doit être combinée à des injections de résine afin d’éviter que les murs derrière le cuvelage ne continuent à s’imprégner d’eau.
  • Le drainage qui consiste à capturer l’eau de la cave et, par un ingénieux système d’espaces creux et de pompe, de déverser celle-ci dans les égouts.

Cette dernière solution sera améliorée avec l’installation d’un puisard, sorte d’excavation placée plus bas que la cave et pouvant recueillir les eaux excédentaires. L’eau s’évacue ensuite par les terres à un endroit suffisamment éloigné des murs enterrés de la maison que pour éviter les soucis futurs de réapparition d’humidité. 

 


Commencez votre demande de devis en Traitement de l'humidité
Donnez votre avis sur ce guide