Nouvelle Recherche :
Nous vous suggérons :
Produits et services
Les articles
Offres
Traitement de l'humidité

Lorsqu’on parle d’humidité dans une maison, il est également important de se poser des questions quant à la bonne étanchéité du toit. En effet, les eaux de pluie ont cette faculté à s’immiscer dans le moindre interstice et provoquer des dégâts qui deviennent visibles bien souvent trop tard.

 

Si la pièce sous toit est occupée, ce sont généralement des traces sombres qui apparaissent dans la peinture et avec le temps font tomber celle-ci. Si la pièce n’est pas occupée, le danger est encore plus grand de laisser le problème se développer sans la moindre intervention. On estime que 60% des rénovations de toit se font suite à des infiltrations d’eau.

Problèmes de vieillesse

Comme c’est souvent le cas pour les murs, l’humidité sous toiture est souvent la conséquence d’un matériel vieillissant et ne répondant plus aux normes actuelles permettant de protéger votre maison. Tuiles déplacées, gouttières fissurées, fenêtres de toit mal étanchéifiées… Ces petits soucis peuvent avoir d’importantes conséquences. On s’inquiètera de problèmes d’humidité dans le toit si l’un des signes suivants devait apparaître :

  • Le crépi ou le plafonnage du haut des murs qui s’abîme.
  • Des fissures venant lézarder les parties supérieures des pièces.
  • Une sensation d’humidité grandissante au fur et à mesure que l’on s’approche du toit.
  • Des problèmes de salpêtre ou, pire encore, de mérule.

Les infiltrations sont les causes les plus courantes d’humidité sous toiture. Plus rares sont les remontées capillaires. En effet, si celle-ci atteint la sous-toiture, c’est que le reste de la maison est littéralement gorgée d’humidité.

Combattre l’humidité sous le toit

Comme pour les problèmes d’humidité dans le reste de la maison, il existe des solutions spécifiques pour lutter contre l’apparition d’humidité dans les pièces sous toit ou les greniers. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on a un toit plat qui est soumis à des écarts de température particulièrement élevés, favorisant ainsi la condensation.

Réparer son toit

Des tuiles cassées, déplacées, mal placées, une faîtière fissurée, un solin mal installé, un couvre-cheminée mal isolé… Il existe mille et un soucis qui peuvent atteindre votre toiture. Les réparer permettra vraisemblablement de régler rapidement les problèmes d’humidité. Attention, il convient aussi de traiter les conséquences de ces infiltrations pour retrouver une parfaite sérénité.

Vérifier les systèmes d’évacuation

La gouttière est le canal privilégié pour faire disparaître les pluies parfois abondantes qui s’écoulent du toit. Si celle-ci est fissurée, l’eau pourra lentement s’infiltrer dans le mur jouxtant ladite gouttière fissurée et l’imprégner au fil du temps. De même, une gouttière bouchée ne pourra plus évacuer l’eau et le trop-plein se trouvant sur le toit cherchera toutes les solutions possibles pour s’évacuer, même s’il s’agit de pénétrer par les interstices laissés entre les tuiles.

Placer les bonnes protections

Lorsque l’on s’occupe de l’isolation de son toit, il est important d’y placer tous les éléments nécessaires. Un pare-vapeur, par exemple, permettra d’éviter les phénomènes de condensation. C’est d’autant plus vrai si le la pièce sous toit est par définition humide (pensez par exemple à une salle de bain). De même, si vous avez des fenêtres de toit, il est important de vérifier régulièrement l’étanchéité des joints et les protections sur tuile afin de s’assurer qu’aucune eau de pluie ne peut s’y infiltrer.

La terrasse : évitez les problèmes d’humidité.

Lorsque l’été arrive, on se réjouit souvent de pouvoir construire une terrasse contre sa maison où l’on pourra profiter de barbecues entre amis ou d’un farniente bien méritée. Mais on oublie souvent que la terrasse subira, elle aussi, les aléas de la météo et que cela peut avoir des conséquences sur votre maison. Au moment de construire votre terrasse, il est important de vérifier les points suivants :

  • Un film d’étanchéité a-t-il été placé entre la terrasse et le bas des murs de la maison ?
  • L’eau s’écoulant sur la terrasse est-elle dirigée loin de la maison ?
  • Existe-t-il des zones de stagnation de l’eau qui peuvent provoquer, à terme, des infiltrations ?

Certes, il s’agit de frais supplémentaires, mais ceux-ci vous éviteront de devoir traiter de gros problèmes d’humidité, notamment ceux d’humidité ascensionnelle intervenant après une mauvaise saison durant laquelle l’eau a pu s’accumuler massivement dans le sol. 


Commencez votre demande de devis en Traitement de l'humidité
Donnez votre avis sur ce guide