Pompe à chaleur : recevez jusqu'à 5 devis gratuits
Merci de compléter les questions en rouge ci-dessous

480 Prestataires Agréés à votre service !

Pompe à chaleur

Grâce à la géothermie, il est possible d’utiliser l’énergie du sol pour chauffer la maison ou produire de l’eau chaude. Cet article revient pour vous sur le fonctionnement d’une pompe à chaleur géothermique, mais aussi sur ses avantages et sur les critères de choix à privilégier.

Géothermie

Pompe à chaleur géothermique : principe de fonctionnement

La pompe à chaleur géothermique permet de capter les calories contenues dans le sol grâce à un réseau de capteurs enterrés dans le jardin pour les diffuser ensuite à l’intérieur de la maison à l’aide d’un fluide qui circule entre la pompe et les capteurs. Cette pompe à chaleur peut être raccordée aussi bien au chauffage central qu’au ballon d’eau chaude.

 

Les avantages de la géothermie

L’utilisation de l’énergie contenue dans le sol présente de nombreux avantages :

 

  • La pompe à chaleur géothermique est peu sensible aux variations de la température extérieure, puisque la chaleur présente dans le sol est relativement constante quelle que soit la saison ;
  • La mise en place d’une pompe à chaleur géothermique suffit généralement à chauffer la maison. Aucun chauffage d’appoint n’est donc nécessaire ;
  • Si le dimensionnement est parfaitement réalisé par le professionnel en charge de l’installation de la pompe, celle-ci est compatible avec d’anciens radiateurs ;
  • Une pompe à chaleur géothermique constitue une excellente solution pour réaliser d’importantes économies : vous réduirez votre facture de chauffage par 3 ou 4 grâce à cette installation.

 

Bon à savoir : des travaux de terrassement ou de forage sont nécessaires pour installer une pompe à chaleur géothermique.

 

Comment choisir une pompe à chaleur géothermique ?

Différents critères interviennent lors du choix d’une PAC géothermique :

  • Le procédé de fonctionnement de la pompe : il s’agit de la méthode utilisée pour transmettre la chaleur du sol vers la maison.
    • Un système eau/eau glycolée fonctionne ainsi avec de l’eau avec antigel entre les capteurs et la PAC, et de l’eau pure dans le circuit de chauffage ;
    • Une PAC sol/sol, ou à détente directe, nécessite un fluide frigorigène pour faire circuler la chaleur : ce système est plus délicat, car il ne tolère pas les fuites ;
    • Enfin, une installation sol/eau, dite mixte, est un combiné des deux précédentes méthodes : un liquide frigorigène circule dans les capteurs, mais c’est de l’eau ordinaire qui alimente le circuit de chauffage ;

 

  • Le type de capteurs : les capteurs sont installés dans le jardin et doivent donc être choisis en fonction des possibilités.
    • Les capteurs horizontaux : enterrés à faible profondeur, ces capteurs sont sensibles à un gel persistant, mais sont particulièrement simples à mettre en place pour un professionnel. Une vaste surface est nécessaire à leur bon fonctionnement ;
    • Les capteurs verticaux nécessitent un forage, car ils sont enterrés à une profondeur allant jusqu’à 100 mètres. Ils conviennent bien à un jardin de taille réduite, et sont plus performants, mais aussi plus coûteux que les capteurs horizontaux ;
    • Les capteurs elliptiques prennent la forme de spirales et sont enterrés à 5 mètres de profondeur. Ils sont rapides à mettre en place et nécessitent une plus petite surface que les capteurs horizontaux.

 

Prix d’une PAC géothermique

On trouve des pompes à chaleur à partir de 9000 euros hors pose.

 


Commencez votre demande de devis en Pompe à chaleur